AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

Alexia Triss Gardson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Alexia Triss Gardson Sam 9 Mai - 21:32

<



Alexia Triss Gardson




I'm not a monster. Not anymore.


âge : 21 ans ∞ lieu de naissance : Helena, Montana ∞ métier : Etudiante & Serveuse ∞ situation amoureuse : Célibataire volage ∞ nature : Louve ∞ feat : Marie Avgeropoulos ∞ crédit : Tumblr


Tempérament de feu ou doux comme un agneau ?


∞ En quelques lignes ou en plusieurs points, décrivez nous le caractère de votre personnage :

Amusante Alex aime s'amuser, profiter de la vie, de ce qu'elle est, d'être avec les gens qu'elle apprécie. Souriante, sociable et fêtarde, elle est sympathique et elle va facilement vers les autres.

Capricieuse Il lui arrive de s'amuser à faire la gamine, souvent pour taquiner les autres et se distraire. Il faut avouer qu'elle n'aime pas trop qu'on lui refuse quelque chose et pourra se montrer boudeuse lorsque tel sera le cas. Extrêmement têtue, elle ne lâche pas facilement l'affaire.

Cleptomane Petit défaut de la jeune fille. Elle n'est pas non plus grande voleuse, mais il lui arrive de piquer de petits objets. La plupart du temps elle rendra les objets, histoire de ne pas trop s'encombrer...

Énigmatique Alex ne parle pas souvent d'elle ni même de son passé, non pas que ça la dérange mais juste parce qu'elle n'a pas envie d'ennuyer les autres et n'est pas une adepte quand il s'agit de parler d'elle. Elle ne dit pas toujours ce qu'elle pense, elle peut donc paraître perdue dans ses pensées de temps à autre.

Gourmande Elle l'a toujours été, elle est aussi avide d'aventures, de découvertes, d'actions et de rencontres.

Rebelle Alexia a beaucoup de difficultés avec l'autorité, les limites et les ordres. Elle n'écoute qu'elle et ça lui a valu pas mal de conflits. Elle est bagarreuse, méfiante et peu parfois partir au quart de tour, son caractère de louve prenant alors souvent le dessus.

Sportive La jeune fille ne peut se passer de faire du sport. Elle a été plongée dedans dès son plus jeune âge, elle a du mal à rester sur place.




Anecdotes à raconter ?



∞ Ici, vous pouvez mettre des anecdotes sur votre personnage. Dîtes nous en plus :

n°1 Son père s'appelait Kael, canadien, dernier héritier d'une grande lignée de loup-garous. Il est tombé amoureux de Cali, une humaine canadienne et ont fui ensemble. Ils ont eu un premier enfant : Zackael et quatre ans après une fille : Alexia.

n°2 Elle n'est pas très studieuse et a toujours réussi à passer de justesse. Elle ne prévoit pas de faire de grandes études, préférant amplement s'amuser, faire du sport plutôt que de se renfermer dans les bouquins. Malgré cela, elle est inscrite à l'université pour faire plaisir à son frère. Mais elle galère.

n°3 Les relations sérieuses l'effraient, elle a peur de s'attacher et de mettre en danger quelqu'un. C'est pour cela qu'elle se contente d'être volage et de rejeter de suite les sentiments qu'elle pourrait ressentir.

n°4 Elle n'a pas côtoyé beaucoup d'autres êtres surnaturels, si ce n'est sa famille. Elle n'est pas au courant des grands affrontements vampiriques et de toutes ces histoires qui semblent être connues de tous et être la raison principale de cet attroupement à Mystic Falls.

n°5 Elle vient d'arriver en ville avec son frère, ils cherchaient une ville tranquille pour se poser, en retrait, un changement de paysage. Mais surtout un endroit où ils pourraient se permettre de se payer un logement. Voilà pourquoi ils ont porté leur décision finale sur Mystic Falls.



Et vous dans tout ça ?



Pseudo/Nom: Zaya / Lama / Donkey ∞ Ton âge : 23 ans ∞ Comment est-tu arrivé là ? : Lou m'a trainé ici et si je ne m'abuse c'est celle qui joue Silver. ça doit faire une semaine que je fouille donc là j'ose m'inscrire ! ∞ Que penses-tu du forum ? : Il a l'air sympa  Voulez-vous être parrainer ? : J'harcèle déjà Lou  ∞ Et le code dans tout ça ? : Validé par ta Lou ∞ Un dernier truc à dire ? : Salut à tous !  

 


 


Dernière édition par Alexia T. Gardson le Dim 10 Mai - 23:54, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Alexia Triss Gardson Sam 9 Mai - 21:32





Et si je vous racontez ma vie ?




If I die young...





∞ Ici, c'est l'histoire de votre personnage. En une vingtaine de ligne minimum, racontez nous l'enfance de celui-ci, sa vie. En bref nous voulons tout savoir !


La lune est ronde et haute dans le ciel, illuminant la forêt de Skihi Peak de son voile laiteux, le silence berce la nuit, quand soudain un hurlement retentit, brisant le calme, les oreilles animales se dressent un court instant avant que chacun aillent se terrer. Le loup est là, le loup a faim, le loup est avide de chasse, de sang, de violence. Elle est là, spectatrice silencieuse, flottant dans le crâne de la bête, se mouvant à la même manière que la bête au pelage ébène. Le loup n’a rien d’une bête ordinaire, d’une taille bien au-dessus de la norme, imposant de force, écumant de violence, assoiffé de massacre. Ce n’est pas un loup comme les autres. Sinon elle ne serait pas là. Alexia.

C’est une jeune fille vive depuis son plus jeune âge, souriante, un véritable rayon de soleil, casse-cou à souhait. Cali est sa mère, une humaine qui s’est éprise de Kael, un homme adorable notamment lorsqu’il est gêné, elle est devenu son épousée. Leur amour était si fort qu’il survit à la colère de la famille de l’homme. Après tout, il n’était humain qu’en apparence, les pleines lunes révélant sa réalité, sa lycanthropie. La colère de sa famille lui imposait d’oublier cette humaine au profit d’une femme de leur nature. On ne mélange pas les sangs purs. Ils n’ont pas écouté, ils ont fui, main dans la main, quittant le Canada pour l’Amérique du Sud, vivant au jour le jour, connaissant des périodes plus complexes que d’autres, mais ils étaient ensemble, amoureux à souhait, heureux et n’avaient besoin de rien d’autre pour les combler. Jusqu’à ce que le ventre de l’humaine s’arrondisse, protégeant un petit être, un petit garçon qui allait illuminer d’autant plus leur visage. C’est alors qu’ils décidèrent de s’installer dans le Montana, d’y installer leur nid, s’appropriant une ferme aux alentours de Helena, en lisière de Skihi Peak. Un havre de paix qui allait leur permettre de s’occuper de leur fils – Zackael. Quatre années plus tard, le ventre de Cali s’arrondira de nouveau, engendrant un flot de questions du petit Zack qui ne peut s’empêcher de chatouiller sa mère pour faire réagir sa future petite sœur, pressant son oreille contre le ventre rond pour l’entendre bouger, sous le regard attendri de ses parents. Cette petite, il l’aime déjà, il promet déjà de la protéger. Alexia verra le jour quelque temps plus tard, renforçant les liens de cette famille sans artifices, modeste mais heureuse comme jamais.


Le loup se terre derrière un buisson. Son iris fixe un cerf devant lui, bête majestueuse broutant paisiblement l’herbe dans cette nuit paisible. Il n’a pas prêté attention à l’avertissement du loup, profitant pleinement de cette nuit sans être humain. La jeune fille reste silencieuse, aux aguets, tapie elle aussi dans la nuit, respirant en écho à la bête, surveillant le moindre bruit, le moindre mouvement de sa proie. De leur proie. C’est ce qu’est le cerf. Elle et le loup ne font qu’un. Son humanité ? Elle l’a perdu il y a longtemps. Elle l’a perdu lorsqu’elle a produit l’impossible. Lorsqu’elle a arraché la vie. Lorsqu’elle l'a tué elle. Le loup grogne, il n’apprécie guère ces souvenirs douloureux, le plongeant dans une colère noire, une rage infinie. La tension s’épaissit, étouffant l’air, le poil de la bête se hérisse. Le cerf se redresse vivement, aux aguets, ressentant la pression. Mais il est trop tard quand il découvre l’iris sauvage percé les fourrés. Il est trop tard lorsqu’il tente de fuir gardant un ultime espoir de survie. Il est trop tard. La bête s’élance, Alexia s’élance, s’abattant de tout leur poids sur la proie apeurée qui bat l’air de ses bois. Il est trop tard. Ses cris, ses plaintes déchirent la nuit alors que les crocs transpercent sa chair. Le cerf se meurt, le loup nourrit sa soif de violence, Alex respire, enivrée par la chasse, par l’adrénaline, son esprit embrumé par le loup. Image parfaite de ténèbres qu’elle renferme.


Les deux enfants ont bien grandi. Ils courent côte à côte dans la forêt, appréciant le vent qui fouette leur visage, ébouriffant leurs cheveux bruns. Elle a sept ans, il en a onze. Ils sont heureux, ils grandissent sans secrets. Ils savent pour la nature de leur père. Ils n’ont pas peur et l’embrassent avec amour avant qu’il ne s’éclipse les soirs de pleine lune. Ils l’attendent avec le sourire, accroché à leur mère quand il revient, ils se moquent de sa saleté et ne cillent plus devant les traces de sang qu’il n’a pas réussi à ôter de sa peau. Il est leur père, ils l’aiment comme tel. Ils ne se vexent pas quand il s’emporte en prévention des nuits dures de lune ronde. Ils l’aiment pour ce qu’il est. Parce qu’il les aime, parce qu’il s’occupe d’eux, leur apprend beaucoup, les câline, joue avec eux, est présent et leur sourit. Ils ne sont que quatre, n’ont pas beaucoup, se contentent de peu, tant qu’ils sont ensemble.


L’aube éclaire le ciel dans un souffle. Chassant les ténèbres, repoussant la lune et sa lumière blanche au profit d’un ciel orangé. Le loup grogne, mécontent de devoir laisser la place à ce corps fébrile, à cette forme humaine. Alexia hurle aussi, épuisée. Elle n’a cessé de galoper dans la forêt. Elle a pisté, chassé, tué. La transformation débute dès les premiers rayons de soleil, déchirant sa peau, tordant ses organes, étirant ses os, leur craquement résonnant dans le silence matinal. Le loup hurle une dernière fois, se transformant en un cri strident humain, image de la souffrance de la jeune femme. Son corps est crasseux, le sang rougit ses ongles, ses pommettes, sa gorge, sa poitrine, ses lèvres… Elle s’éveille après plusieurs heures de sommeil. Elle reste là, étendue dans les feuilles mortes, fixant le ciel clair transperçant les feuillages des arbres hauts. Elle se redresse, s’étirant, remplissant ses poumons de l’air frai de la forêt. Elle ne dit mot. Elle ne parle plus depuis deux ans. Depuis qu’elle a fui. Depuis qu’elle a oublié être humaine. Depuis qu’elle l’a tué.


Elle a quatorze ans. Elle erre dans les rues d’Helena après les cours. Les cours ont fini tard, ce fichu professeur les a gardés pour faire preuve d’autorité, elle s’ai pris une heure de colle pour son comportement, ce qui n’a rien arrangé. Elle a vu le bus filer sous ses yeux, a ragé, boudé avant de commencer sa marche pour rentrer. Elle n’a pas appelé ses parents. Pourquoi ? Parce qu’elle a besoin de se calmer, de s’apaiser. Alors elle marche, escaladant quelques murs, déjà adeptes de gymnastique des rues, le sourire lui revient petit à petit. Jusqu’à ce qu’elle s’engage dans une ruelle. Elle connaît cette ruelle pour l’avoir déjà pris à quelques reprises. D’ordinaire, elle est vide. Mais pas ce soir. Deux hommes sont là, empestant le tabac froid. Elle garde la tête haute, ses écouteurs dans les oreilles, faisant en sorte de ne pas les remarquer, de ne pas ciller en relevant leur œil lubrique suivre son passage. Elle serre les poings lorsqu’à travers le son de sa musique, elle les entend brailler pour attirer son attention. Elle veut accélérer le pas, mais l’un l’attrape par le bras, elle tente de se dégager, l’autre tire sur ses écouteurs, ils gueulent et empestent. Elle se débat, verbalement, puis physiquement lorsque leurs gestes se font trop insistants, elle est gênée, elle a peur. Elle reçoit un coup et atterrit violemment au sol. Le goût métallique du sang teinte sa gorge, son regard cherche un moyen de s’échapper, quelqu’un, quelque chose pour s’extirper d’une telle situation, pour finalement tomber sur une barre de fer dissimulée derrière un container. L’espoir s’empara de son expression, faisant chasser la peur, son courage tendant ses bras pour attraper la barre, la faisant valser de toutes ses forces alors que l’un se penchait sur elle pour attraper sa ceinture. Le cou de l’homme vrilla dans un craquement sourd. L’homme retomba violemment au sol faisant reculer son partenaire. Il l’appela, le secoua en vain, hébété, il se rendit compte de la situation et fuit les yeux exorbités, laissant la demoiselle sans lui accorder un regard. Tremblante, les poings serrés sur la barre de fer, fixant son assaillant, le souffle saccadé par la peur, les palpitations de son cœur vibrant dans son crâne, ne prêtant attention à ses phalanges qui pâlissaient sous sa force, aux larmes qui coulaient sur ses joues, à moins que ce ne soit la sueur froide qui s’écoulait du haut de son visage… Elle ne parvenait pas à détacher son regard des yeux vides de l’homme, sa langue pendait mollement, du sang s’écoulant sur le bitume. Un frisson la prit, elle n’arriva plus à respirer et parvins enfin à se redresser et à fuir. Courant sans réfléchir dans les rues, abandonnant la barre de fer quelques ruelles plus loin, les images de ce tableau affreux hantant son esprit.

Elle marchait dans les bois, toujours dénudée, atteignant enfin la grotte dans laquelle elle se terrait. Elle y était depuis quelques mois, changeant régulièrement afin qu’ils ne la retrouvent pas. Elle ne voulait pas leur faire face. Elle attrapa une veste à capuche et se couvrit avant de s’allonger sur une couchette improvisée. Cette tanière rassemblait peu de chose, des vêtements, des objets qu’elle avait chipés lors de ses excursions en ville. Elle s’endormait, sombrant dans un sommeil sans rêve. Jusqu’à ce qu’un son la réveille, elle se dressa vivement, se tassant contre la pierre humide en voyant une ombre s’avancer. « Alex… » Elle le reconnut. Son cœur s’emballa, son regard le fuyait, elle se tassait de plus belle. Que faisait-il là ? Comment l’avait-il trouvé ? Elle tenta de parler, mais seul un gémissement brisé s’échappa de sa gorge. Elle était paniquée et cherchait à fuir, sans y parvenir. Elle voulait fuir, mais au fond, elle ne voulait pas quitter son frère aussi vite. Deux ans sans le voir. Il s’approchait, levant les mains pour ne pas qu’elle fuit : « C’est moi Alex… » Le menton de la jeune fille tremblait, elle se rendit compte uniquement maintenant que son visage était trempé de larme, décrassant ses joues, des gouttes salées dessinant son visage. « Z… Zack… » Sa voix était enrouée, faible mais empreinte d’une immense émotion. Elle avait besoin de son frère. Il la serra fort contre lui : « C’est fini. Tu n'es plus seule. » Soupira-t-il, soulagé de la retrouver, soulagé que, cette fois, elle ne fuit pas.

Elle était rentrée directement chez elle, n’avait pas dit le moindre mot et avait filé sous la douche. Elle se sentait sale, elle se sentait mal. Les jours qui suivirent, elle resta très silencieuse, elle n’arrivait pas à dire ce qu’il lui était arrivé, les mots ne s’échappaient pas de sa gorge. Elle se renfermait sur elle-même, elle devenait distante, froide, dure avec sa famille qui ne comprenait pas. Puis la nuit arriva. Son frère était de sortie et ne comptait revenir que le lendemain matin, son père était déjà parti en direction de la forêt pour se préparer à la pleine lune. Elle était donc seule avec sa mère. Le cauchemar commença quand la lune s’éleva. La douleur était atroce. Déchirant sa peau, étirant ses os, son cerveau en ébullition la tannait. Elle voulait mourir tant elle souffrait. C’est alors qu’elle se rendit enfin à l’évidence. Elle avait bel et bien tué cet homme. Elle avait bel et bien hérédité du gène de son père. Elle devenait louve. Et sa mère, humaine, était seule avec elle dans cette maison éloignée de tout…
Tout se passa très vite. Sa mère accourait en l’entendant hurler de douleur, elle se précipita et comprit bien vite ce qu’il se passait. Elle revint avec de l’aconit et força la jeune fille d’en boire. Mais la transformation se fit malgré tout et elle se retrouva avec une jeune louve hors d’elle en face de son regard… Alexia voulait hurler à sa mère de fuir, suppliait le loup de la laisser tranquille, mais ce-dernier s’élança. Cali échappa de justesse aux crocs et couru jusqu’à la cuisine descendant par la trappe de la cave. Mais le loup était sur ses talons et arriva à la hauteur de la trappe. Son hurlement résonna, assommant Alex qui sombra dans le néant. Quand elle se réveilla enfin, le matin était là, Zack était penché sur elle, les yeux en larmes caressant ses cheveux. Il l’avait couverte de son haut. Elle se rendit alors compte qu’elle n’avait pas rêvé. Elle se redressa sans prêter attention à son frère qui lui indiquait de rester allongé. Non loin d’elle, son père serrait un corps déchiré de toute part. Il pleurait, il était détruit. Le corps était sa femme, leur mère. Elle l’avait tué.


Cinq années se sont passées. Alexia a eu beaucoup de difficultés à retrouver son sourire. Elle avait tué sa mère, son père n’était plus, dévasté par le chagrin, son frère avait beaucoup sacrifié pour elle. Elle culpabilisait, elle se sentait rongée par la tristesse, cette même tristesse nourrissant la rage du loup. Ce n’est qu’après deux années qu’elle parvint à sourire de nouveau. Grâce à son frère, tout simplement. Elle retrouva son humanité au fil du temps, redevenant sociable, se mêlant de plus en plus aux autres, apprenant à gérer ses pulsions, ses émotions et humeurs. Elle voulait vivre. Elle voulait avancer. Elle voulait sauver le seul être qu’il lui restait de sa famille. Elle était prête à tuer pour son frère…






Dernière édition par Alexia T. Gardson le Dim 10 Mai - 23:52, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Alexia Triss Gardson Sam 9 Mai - 22:34







Mon Lamaaaaaaaa

T'en a mis du temps vilaine personne !
Welcome ici ;3 Pressée de lire ta fiche *µ* tu sais déjà ce que je pense de ton feat ;p
Bon tu sais que tu peux me harceler si jamais tu as la moindre question, mais si tu veux harceler les autres tu peux aussi ;p Amuse-toi et réserve-moi pleiiiiiiins de liens *o*
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Alexia Triss Gardson Sam 9 Mai - 23:46

BIENVENUE !


J'ai hâte de lire ta fichette, bon courage dans sa rédaction !
En espérant que tu te plairas parmi nous, mais normalement devrais pas y avoir de raison.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Alexia Triss Gardson Dim 10 Mai - 0:32

Merci à vous deux !
J'avancerais bien ma fiche demain je pense.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Alexia Triss Gardson Dim 10 Mai - 11:24

Hey welcome here

Comme l'a si bien dit Bastian si tu as le moindre soucis n'hésite pas à le harceler lui ! Surtout si ça l’embête au passage !

Bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Alexia Triss Gardson Dim 10 Mai - 14:24

Merci Kaya, ne t'en fais pas je le harcèlerais comme il se doit !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Alexia Triss Gardson Lun 11 Mai - 20:48






Welcome to Mystic Falls




Fiche officiellement validée




∞ Bienvenue à toi sur notre forum!

J'ai l'honneur de t'annoncer que ta fiche est officiellement VALIDÉE !!!

Le forum s'ouvre désormais à toi!
Tu peux donc le découvrir tranquillement mais avant tout n'oublies pas ces quelques points:
- Il te faut recenser ton avatar pour qu'il ne te soit pas piqué: WWW
- Tu peux dés à présent aller créer ta fiche de lien et de RP pour que les autres membres du forum viennent vers toi pour toutes sortes de demandes: Ici, il te faudra les recenser ICI. Tu dispose d'un délais d'UNE semaine pour les faire !
- Comme on a tous besoin d'un toit sur notre tête, viens vite nous en faire la demande:
- Tu peux aussi aller créer ton coin portable, mail et journal intime pour communiquer avec les autres ou toi-même: Juste ici !
- Si tu as besoin d'un parrain, nous t'invitons à jeter un coup d'œil pour avoir une petite explication sur son rôle avant d'en faire la demande au staff: Juste là !
- Tu as déjà un compte parmi nous et tu as eu l'accord du staff pour en avoir un autre, alors viens vite recenser tes multi-comptes: Ici même !
- N'hésite pas d'ajouter les admins sur Skype pour avoir en contact en cas de problèmes: ICI!

N'hésites surtout pas à aller jeter un coup d'oeil aux fiches des autres membres pour avoir rapidement des liens et peut-être même des RP's!
Si tu rencontres le moindre soucis les admins sont et seront toujours à ta disposition!

A très bientôt sur le forum! Profites bien!

∞ Un petit mot de l'admin:

C'est criste ! Et mignon ! Mais triste quand même !!
En tous cas j'ai adoré lire ton histoire et j'ai déjà des idées de liens donc je vais vite te harceler ;3




Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Alexia Triss Gardson Lun 11 Mai - 20:52

Merci beaucoup ! Contente que ça t'ait plu
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Alexia Triss Gardson

Revenir en haut Aller en bas

Alexia Triss Gardson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Alexia Steele
» Alexia Ossen
» [Vainqueur : Axel] Tournoi de Vestigion, éliminatoires, Groupe 2 : Axel VS Alexia
» Alexia - chanteuse et mannequin rêvant d'avenir
» ALEXIA PETERS ► Lindsey Wixson

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mystic Falls Forever :: Fiche de présentation-