AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

I've missed you so damn much ! - Elena & Silver -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: I've missed you so damn much ! - Elena & Silver - Dim 15 Mar - 19:28

I've missed you so damn much !

Elena Gilbert & Silver O. Steele


« I miss you and how close we used to be. I miss the time we spend together. I just have one goal be with you again »
J’avais le souffle coupé, je courrais et trouvais finalement un buisson, je m’y jetais pour m’y dissimuler. Il fallait que je me cache, que je ne sois pas vue, qu’elle ne me remarque pas… J’arrêtais de respirer, entendant des bruits de pas approcher, me recroquevillant pour me faire toute petite et être au mieux masquée derrière le feuillage. Les secondes passèrent, mon cœur battait à tout rompre sous l’effet de la course, je crus qu’elle était repartie quand soudain :
« Je t’ai trouvée !! »
La voix guillerette d’enfant me perça l’oreille alors que ma belle Elena regardait par-dessus le buisson d’un air victorieux, me pointant du doigt avec un sourire immense. Je me mise à rire et l’attrapais pour qu’elle me rejoigne derrière le buisson, la couvrant de guilis m’amusant de l’entendre éclater de rire alors que je disais :
« Tu vas voir à toujours gagner ! Non mais ! »
Elle réussit à s’échapper de ma prise et se mise à courir dans le parc, je lui courrais après pour l’attraper. Le parc était inondé de lumière, sur un banc, Grayson et Miranda nous regardaient avec un sourire, Jeremy sommeillant sur les genoux de sa mère.
« Jenna ! Attrape-la ! »
Criais en rigolant alors que Jenna arrivait dans le sens inverse, surprenant Elena qui rit de plus belle en étant surprise par sa tante. Jenna l’attrapa et je les rejoins, attrapant Elena par les pieds on fit semblant de la jeter à l’eau alors que la petite riait et criait de plus belle. On finit par la redéposer à terre, s’étalant toutes les trois sous l’épuisement.
« Vous reviendrez me voir l’été prochain hein ? »
Demanda la jolie demoiselle en nous dévisageant tour à tour. J’eus un sourire attendri, Jenna aussi. C’était le dernier jour des vacances, il allait me falloir reprendre la route, même si je n’en avais pas réellement envie… Jenna répondit pour moi.
« On reviendra tous les ans ma belle. »
J’opinais. Et je suis revenue. Tous les ans. Sans exception. Mais j’ai juste regardé Elena prendre le soleil de loin. Après tout, il ne fallait pas attirer ses soupçons… La magie est toujours pratique, mais elle a aussi ses défauts. Le fait de devoir garder le secret m’a beaucoup coûté…



Je m’étais garée devant sa maison flambant neuve. Je la savais à l’intérieur. Après tout, voilà quelques semaines que je suis de retour à Mystic Falls et je n’ai pas manqué de prendre des nouvelles de ma chère Elena. Combien d’années s’étaient écoulées ? Beaucoup. Beaucoup trop. Et il ne s’était pas passé une seule journée sans que je ne pense à elle… Mais je me devais de garder mes distances, malheureusement… Enfin, jusqu’à aujourd’hui…
Aujourd’hui elle sait pour le surnaturel, elle fait d’ailleurs entièrement partie de cet univers maintenant qu’elle est devenue vampire. A cette pensée, je baissais les yeux. Me souvenant de ma surprise lorsque j’avais fait une rapide escale, la découvrant vampire et devant faire face à tant de problèmes… J’aurais aimé m’imposer à cet instant mais je n’y parvenais pas, après tout, elle m’en aurait peut-être voulu de ne pas avoir été là plus tôt, de me découvrir sorcière et de se rendre compte de mon absence alors qu’elle avait tant traversé…
J’avais toujours crains sa réaction. Et aujourd’hui encore je me rongeais les ongles en fixant la porte de sa maison. Je me décidais enfin à sortir de ma voiture et avançais d’un pas décidé vers le porche de la demeure. Je m’arrêtais devant, levais le poing pour frapper à la porte et me figeais.
« Non, non, non, non, non… »
Ruminais-je en commençant à faire marche arrière. Moi qui n’avait jamais peur de rien et qui savais toujours faire face à toute sorte de situation, voilà que j’avais peur et que je n’avais aucune idée de la manière dont les choses allaient se dérouler. J’inspirais profondément et me retournais de nouveau vers la porte, l’air déterminé, défiant la porte du regard avant de marmonner à moi-même :
« Allez ! Tu peux le faire ! »
J’avançais de nouveau, levant de nouveau ma paume, j’y étais, ça allait marcher ! Et non… je me bloquais, comme une imbécile devant la porte… Je me frappais violemment le front en reculant allant pour revenir vers ma voiture, pestant contre moi-même quand soudain la porte s’ouvrit.
« Euh… Je peux vous aider ? »
Je lui tournais le dos, mais le seul son de sa voix me fit deviner qu’Elena venait d’ouvrir la porte. Je fermais violemment les yeux. *Merde…* Sorcière et pourtant j’avais carrément zappé que les vampires ont une ouïe surdéveloppée et dont qu’elle devait avoir entendu tout mon boucan résultant de mon hésitation et de mes doutes. Je restais figée un court instant rouvrant les yeux. L’espace d’une seconde je crus bon de fuir et de courir jusqu’à ma voiture, ou encore de me faire disparaître tout simplement dans un ‘pouf’ magistral. Mais je n’en fis rien.
J’avais envie de la voir, de récupérer ma petite Elena, de passer de nouveau du temps avec elle, de discuter de ses amourettes, de Léo, de ses ex’s terribles, de Jeremy, de sa famille… J’avais envie d’être là pour elle à partir de maintenant, tout de suite… De ne plus me cacher. Alors j’inspirais longuement avant de me retourner dans un geste vif, un sourire aux lèvres. Elle me dévisageait, son expression vira à la surprise lorsqu’elle me reconnut :
« Surprise ma belle ! »
Laissais-je échapper. Stressée, oui, carrément, je me dois de l’avouer, semblant attendre une éternité avant d’avoir sa réaction.  

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: I've missed you so damn much ! - Elena & Silver - Dim 15 Mar - 20:08




   


Silver & Elena
I've missed you so damn much !  
J'étais seule à la maison comme bien souvent. En effet Jeremy n'était toujours pas là. Quant à Léo il était chez lui... Je me sentais seule dans cette maison... J'étais dans ma chambre, sur mon lit en train de rêvasser. Je repensais à toutes ces dernières semaines et ce qui avait changé dans ma vie. La plus grande et belle de ces choses n'était autre que le fait que je sois dorénavant en couple avec mon ancien meilleur ami Léo. Depuis que j'étais avec lui, j'étais heureuse, folle de joie. Il me faisait me sentir de nouveau vivante et dès que je n'étais pas avec lui, il me manquait terriblement. J'avais besoin de lui comme d'un humain a besoin d'oxygène pour vivre. Au bout d'un moment je décidais de me lever de mon lit afin d'aller réviser un peu mes cours. Je m'étais donc dirigée vers mon bureau et j'avais attrapé plusieurs de mes manuels afin de potasser le dernier chapitre au cas où nous aurions une évaluation surprise. J'étais donc plongée plus ou moins dans mes révisions lorsque j'entendis du bruit ou plus précisément quelqu'un qui parlait et qui s'enguirlandait. Je levais un sourcil me demandant qui ça pouvait être et pourquoi cette personne se sermonnait de la sorte. Je me levais de mon fauteuil de bureau et descendis au rez-de-chaussée où je me dirigeais vers la porte d'entrée que j'ouvris.

Je remarquais une jeune femme de dos et lui lançais "Euh… Je peux vous aider ?" Cette fameuse personne me tournait toujours le dos et je l'entendais respirer fortement comme si elle cherchait à se donner du courage. Je me demandais toujours qui était cette personne qui n'osait pas me faire face jusqu'à ce qu'elle daigne enfin se tourner vers moi. Lorsque je vis enfin son visage je changeais totalement de tête, j'avais l'impression de voir un fantôme devant moi. D'ailleurs cela me fit reculer... Ce n'était pas possible ça ne pouvait pas être elle. Et pourtant si c'était bien elle, je la reconnaissais, elle n'avait pas changé depuis la dernière fois que je l'avais vue alors que je n'étais qu'une enfant... Mais comment était-ce possible ? J'en déduisis donc qu'elle aussi était un être surnaturel même si je ne connaissais pas encore sa nature exacte. Je mis un certain temps avant de reprendre mes esprits et d'enfin lâcher un "Tata Silver !" tout en courant vers elle pour la prendre dans mes bras. Mon Dieu ce qu'elle m'avait manquée toutes ces années. Silver n'était pas ma tante au sens propre du terme mais c'était une très bonne amie de mes parents et ils l'avaient choisie afin qu'elle soit ma marraine. Elle avait d'ailleurs très bien tenu ce rôle pendant plusieurs années jusqu'à ce que je finisse par ne plus la voir... jusqu'à aujourd'hui en tout cas. Après environ une bonne minute je me décollais de ses bras et me reculais un peu pour mieux la voir. "Tu m'as manquée..." Lui dis-je tout en ne pouvant m'empêcher de la regarder. Non elle n'avait pas changée d'un trait. J'étais vraiment ravie qu'elle soit de nouveau là devant moi. En la regardant tout un tas de souvenirs refirent surface dans ma tête. Comme lorsqu'elle me racontait des contes de fées au moment du coucher et aussi ces fois où nous parlions du prince charmant, où je lui parlais du mariage que je souhaiterais avoir lorsque je serais plus grande. En clair c'était vraiment une tata au top lorsque j'étais enfant. Et n'allez le dire à personne mais en fait c'était ma chouchoute, je la préférais même à ma tante Jenna. Si cette dernière l'avait su, elle m'aurait probablement tuée... J'avais du mal à revenir dans le présent, j'avais la tête dans la lune, plongée dans mes souvenirs. Je ne réalisais pas encore qu'elle était vraiment là. Pourquoi revenait-elle me voir après tant d'années ? Pourquoi avait-elle rompus tous les liens entre nous alors que j'avais besoin d'elle dans ma vie ? Tant de questions se bousculaient dans ma tête. Finalement je repris plus ou moins mes esprits en la regardant et l'invitais d'un geste à entrer chez moi. Je savais déjà qu'elle n'était pas un vampire puisque je pouvais entendre son coeur battre. Elle ne pouvait pas non plus être un loup-garou puisque ceux-ci continuent de vieillir comme les humains. Il ne restait plus qu'une explication et encore je n'en étais pas franchement certaine. Pour moi elle était une sorcière mais ça n'expliquait absolument pas le fait qu'elle ne vieillisse pas... Pour preuve Bonnie et sa défunte grand-mère pouvaient vieillir comme tous les humains.

Une fois que Silver et moi fûmes à l'intérieur, je refermais la porte derrière nous avant de l'inviter à enlever son surplus de vêtements si elle le souhaitait puis de lui faire signe de me suivre jusqu'à la cuisine. Une fois là-bas, je me tournais vers elle en lui disant "Tu bois toujours du café ?" Oui je n'avais pas oublié que ma tante préférée adorait cette boisson lorsque j'étais enfant. D'ailleurs à chaque fois je l'embêtais pour en avoir et elle cédait... Une fois que j'eus obtenue sa réponse, je préparais ce qu'elle me demandait mais je ne pouvais plus rester dans l'ignorance, alors je commençais à la questionner. "Comment ça se fait que tu n'as pas vieillie depuis la dernière fois que je t'ai vue ? Qu'es-tu au juste ?" Avec elle je pouvais y aller franco, je me doutais bien qu'elle n'était pas humaine et je n'avais donc pas de crainte à avoir... Elle ne serait pas surprise par mes questions.   


   
(c) fiche:WILD BIRD. Gifs : LouLaLou.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: I've missed you so damn much ! - Elena & Silver - Lun 16 Mar - 19:13

I've missed you so damn much !

Elena Gilbert & Silver O. Steele


« I miss you and how close we used to be. I miss the time we spend together. I just have one goal be with you again »
La porte s’était ouverte dans mon dos et la voix d’Elena se fit rapidement entendre. Panique totale bonsoir ! Je ne suis pas du genre à perdre pied, il faut dire que d’ordinaire je me fous royalement de la réaction d’autrui. C’est le caractère que doit se forger toute bloggeuse fouinant à droite et à gauche. Mais quand il est question de personnes proches de moi, qui me tiennent réellement à cœur, telles qu’Elena et Grey par exemple, alors je perds carrément tous mes moyens. Comme là, c’est pile-poil le bon exemple. Mais Elena m’avait connue courageuse, sa tata casse-cou qui fait des bêtises et qui en rigole, qui taquine et s’amuse. Alors je pris encore une fois mon courage à deux mains et me décidais enfin à me dévoiler.

Ça, pour une surprise, ça avait l’air d’en être une sacrée… Son visage changea totalement d’expression, me regardant avec des yeux ronds, ne semblant pas y croire et allant même jusqu’à reculer. Un peu plus et je crus qu’elle allait me faire un malaise. Je me tordais les mains dans tous les sens sans trop savoir quoi ajouter après ce ‘Surprise !’ ridicule. J’en avais presque la respiration coupée par le stress de la situation. Finalement j’aurais dû prendre mes jambes à mon cou, ou me faire une potion de vieillissement pour que ça passe mieux. Ce n’était pas la peine de se dire ça maintenant, j’avais mis les deux pieds dedans alors pas de retour en arrière possible…
« Tata Silver ! »
Mes lèvres s’étendirent dans un large sourire. Ça faisait si longtemps que je n’avais pas eu le droit d’être appelée comme ça ! Ça m’avait tellement manqué. Elle m’avait toujours appelé ainsi, j’ai beau n’être qu’une amie de la famille promue au rang de marraine, elle m’avait attribué ce statut qui ne pouvait me faire plus plaisir. J’opinais vivement avec un sourire alors qu’elle accourait dans mes bras. Je la serrais fort contre moi, contente d’avoir de nouveau droit à son étreinte bien qu’elle n’ait rien du tout à voir avec celles qu’elle m’accordait quand elle était enfant. Cette fois je n’avais plus besoin de la porter, de me mettre à genoux, et c’est elle qui avait beaucoup plus de force que moi…

Je la serrais fort, faisant le plein de câlin de sa part, tendresse qui m’avait manqué et que j’avais en vain essayer de canaliser en faisant des câlins forcés à Grey mais il était bien trop fort en tant que vampire et pas suffisamment tendre pour se laisser faire… Elle finit par s’éloigner et je la contemplais. Pour une fois que je pouvais la regarder en face à face et pas cachée derrière un tronc d’arbre, un banc, un gens ou autre… Elle avait tellement changée et pourtant je retrouvais sa frimousse d’enfant, ses traits étaient toujours aussi doux. J’eus un sourire lorsqu’elle me dit que je lui avais manqué, j’eus une moue attendrie, elle allait finir par me faire pleurer, c’était trop d’émotion pour mon petit cœur d’attendrie : « Toi aussi tu m’as manquée ma belle. Tellement, tellement ! » Insistais-je en serrant ses mains pour intensifier mes ‘tellement’.
On restait un instant à se fixer en silence, toutes deux perdues et émues par ces retrouvailles. Elle m’invita alors à entrer et je la suivis à l’intérieur de cette maison. La première avait brûlée, je l’avais su en regardant sur internet la page du ‘Mystic News’, mais je retrouvais la même maison que celle dans laquelle on jouait à cache-cache à mes venues. Elle l’avait refaite à l’identique. Cette demeure m’avait clairement manquée. J’entrais et caressais la rambarde de l’escalier, souriant en me souvenant la chute de Jeremy lorsqu’il avait zappé la dernière marche, trop pressé à l’odeur d’une fondue au chocolat qu’on avait fait un hiver.

Elena ferma la porte et me fit sortir de mes pensées. J’inspirais, nostalgique : « Cette maison m’a tellement manquée… Que de souvenirs… » Murmurais-je avant de lui adresser un sourire et d’ôter ma veste en cuir pour l’accrocher au porte-manteau à l’entrée. Je suivais Elena vers la cuisine, attardant mon regard sur des photos exposées, des photos d’elle, de Jeremy et de leurs parents. J’eus un nouveau sourire en effleurant les clichés d’un sourire. Ils avaient tant changés tous les deux…
Entrer dans la cuisine ravivait d’autant plus de souvenirs, même si les ustensiles étaient plus récents que ceux qu’on galérait parfois à faire fonctionner et qui me faisait user discrètement de ma magie, faisant de moi la tata magique, la marraine la bonne fée…
J’opinais lorsqu’elle me demanda si je prenais toujours du café. « Toujours, on ne perd pas les bonnes vieilles habitudes ! » Affirmais-je avant de m’asseoir sur l’un des sièges, la fixant du regard, sentant qu’elle mourrait d’envie de lâcher ce qu’elle semblait retenir depuis qu’elle m’avait reconnue. Elle finit enfin par céder et me questionner. Et elle ne fit pas semblant, m’indiquant clairement qu’elle savait que je n’étais pas humaine, après tout, si une lotion savait faire ce genre de miracle, ça se serait su…
« Je ne vais pas y aller par quatre chemins… » Dis-je avec un petit rire en me redressant sur ma chaise avant de la fixer avec un sourire et de lâcher la vérité. « Je suis une sorcière, ça tu t’en es peut-être doutée, mais j’ai en réalité 260 ans. » Je vis son regard changer, après tout, quand on croit enfant que sa tata n’a que 26 ans puis qu’on la retrouve des années après qu’elle semble toujours figer dans ses 26 ans, je ne pense pas qu’on s’image qu’elle est en réalité bien plus vieille… « Il y a 234 ans maintenant ma mère m’a enseigné un sortilège qu’elle usait elle-même, pour cesser de vieillir et traverser les âges. Ça demande du boulot, de la concentration, use des forces mais le résultat est pas mal non ? » Dis-je avec un mouvement de cheveux, faisant ma belle pour détendre l’ambiance et en espérant que ça lui permettrait de mieux digérer la nouvelle. « C’est pour ça que je n’ai pas pris une ride… Mais c’est aussi pour ça que je n’ai pas pu rester… » Avouais-je en baissant le regard un court instant avant de reprendre : « Tu ne savais rien du surnaturel, je voulais t’en protéger, alors j’ai pris de tes nouvelles autrement, mais je ne pouvais juste pas me montrer… Mais maintenant que tu fais toi-même parti du surnaturel, je me suis dit qu’il était grand temps que je sorte de l’ombre. » Ajoutais-je en relevant la tête avec un sourire, avant de faire un petite moue : « Tu me manquais et j’en avais marre de rêver de prince charmant toute seule ! »

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: I've missed you so damn much ! - Elena & Silver - Lun 16 Mar - 21:00




   


Silver & Elena
I've missed you so damn much !  
J'avais quand même mis un sacré bout de temps avant de ne serait-ce bouger qu'un petit doigt ou prendre la parole face à Silver. Il fallait avouer que je ne m'attendais pas à la revoir ou tout du moins pas sans avoir pris une ride. En effet la dernière fois que je l'avais vue elle avait le même visage, rien n'avait changé. En dehors de sa couleur de cheveux mais je devais avouer que le blond lui allait très bien. Quand j'ai enfin réalisé et repris mes esprits je m'étais pour ainsi dire jetée sur elle afin de la serrer dans mes bras. Elle avait l'air tout autant ravie que moi. Elle souriait et moi aussi. Nous étions toutes les deux dans les bras l'une de l'autre, nous nous serrions fort comme les gens qui se disent au revoir sur le quai d'une gare, sauf que nous ne nous séparions pas, non, nous nous retrouvions après des années de séparation. Alors que j'avais finalement brisée notre étreinte et que je la regardais tout en lui disant qu'elle me manquait, Silver me répondit que je lui avais énormément manquée. D'ailleurs en disant ça elle avait attrapé mes mains tout en les serrant plus fort à chaque fois qu'elle prononçait le mot tellement.

J'espérais juste qu'à présent qu'elle revenait dans ma vie elle n'allait plus me laisser tomber. Elle m'avait tellement manquée... J'aurais tellement eu besoin d'aide, besoin d'elle à chaque fois que quelque chose n'allait pas... Comme lorsque j'avais perdu mes parents ou encore Jeremy même si pour mon frère ça n'avait été que temporaire, j'avais tout de même bien morflé et j'avais bien déraillé en faisant éteindre mes émotions à cause de Damon qui m'en avait donné l'ordre alors que j'étais liée à lui à l'époque. Pourquoi avait-elle attendu tant de temps avant de revenir ? En tout cas je ne voulais plus qu'elle me laisse seule dorénavant. Maintenant que je l'avais de nouveau devant moi, je voulais qu'elle reste près de moi et qu'elle veille sur moi comme elle le faisait lorsque je n'étais encore qu'une enfant.

Comme je le lui avais proposé, ma tante entra et alors que je fermais la porte derrière nous, elle m'annonça que ma maison lui avait manquée. Je lui répondis donc "A moi aussi elle me manquait..." Je faisais référence à l'époque où je l'avais brûlée avec le corps de mon frère à l'intérieur tellement j'avais été dévastée par sa mort. J'avais décidé de la faire reconstruire justement parce qu'elle me manquait mais aussi pour ne pas avoir à rester chez les Salvatore après ma rupture avec l'aîné des frères. Silver me lança un sourire tout en ôtant sa veste en cuir comme je le lui avais proposé. Elle l'accrocha ensuite sur le porte-manteaux alors que je lui demandais de me suivre jusqu'à la cuisine.

Une fois sur place je lui demandais si elle buvait toujours du café, elle me répondit que oui. Je me hâtais donc d'en préparer pour elle et moi avant de m'asseoir face à elle tout en déposant son café devant elle. N'en pouvant plus de réprimer ma curiosité, j'avais fini par demander à ma tante de coeur comment elle avait fait pour ne pas vieillir et ce qu'elle était exactement. Oui j'y étais allée franco mais je me doutais que ça ne la dérangerait pas et puis si c'était le cas de toute façon elle me le ferait savoir. Elle me répondit qu'elle n'allait pas y aller par quatre chemins tout en riant puis continua en me dévoilant qu'elle était une sorcière âgée de 260 ans. Je n'en revenais pas, elle était si vieille que ça alors ! Oui j'avais vaguement eu un soupçon qu'elle était une sorcière mais je ne comprenais pas encore comment elle avait pu traverser toutes ces années sans mourir. Elle continua en m'expliquant comment elle avait fait pour ne pas vieillir et rester figée dans ses 26 ans. Elle termina sa phrase avec une pointe d'humour. Décidément elle ne changeait pas. Je lui répondis donc "Oui très beau résultat..." Je ne pus m'empêcher de rire en la voyant jouer avec ses cheveux comme la célèbre marque L'Oréal. Elle reprit de nouveau la parole pour me dire que c'était grâce à ça qu'elle n'avait pas pris une ride mais également pour cette raison aussi qu'elle avait du quitter Mystic Fall's et par conséquence moi... Elle baissa la tête comme si elle avait honte. En tout cas moi maintenant je comprenais mieux son absence même si j'aurais au moins aimé qu'elle m'envoie des lettres ou me téléphone pour ne pas rompre totalement notre lien. Alors que je lui ne lui répondis toujours rien, elle parla de nouveau pour me dire qu'elle avait voulu me protéger du surnaturel. *Ben c'est raté.* Pensais-je. Elle continua en me disant qu'à présent que moi aussi je faisais partie du surnaturel, elle avait voulu revenir me voir. Elle releva la tête et me fit une petite moue en me disant qu'elle en avait marre de rêver seule au prince charmant. Je me mis à éclater de rire, repensant à nos discussions à ce sujet alors que je n'étais qu'une enfant. Je bus une première gorgée de mon café que je reposais ensuite avant de lui dire. "Je comprends mieux ton absence même si j'aurais aimé que tu m'écrives des lettres ou que tu me téléphones..." Oui je lui ouvrais de nouveau mon coeur mais pas sans lui dire ce que je pensais de son absence. Après quelques secondes je pris de nouveau la parole pour lui dire. "En parlant du prince charmant, j'ai quelque chose à te dire..." Silver serait la première au courant parmi mes amis du fait que je sois en couple avec Mister Léo. J'attrapais mon téléphone qui était dans la poche de mon jean et sortis ce dernier en lui montrant la photo que j'avais mise en fond d'écran. "Il s'appelle Léo et avant d'être avec lui, nous étions meilleurs amis." J'étais heureuse d'enfin pouvoir me confier à quelqu'un à propos de ma relation amoureuse. Je n'avais pas eu l'occasion d'en parler à quelqu'un d'autre pour le moment. Mais j'étais contente de pouvoir le faire avec celle qui m'avait vue grandir durant une partie de ma vie.     


   
(c) fiche:WILD BIRD. Gifs : LouLaLou.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: I've missed you so damn much ! - Elena & Silver - Ven 20 Mar - 3:05

I've missed you so damn much !

Elena Gilbert & Silver O. Steele


« I miss you and how close we used to be. I miss the time we spend together. I just have one goal be with you again »
Je n’avais jamais vraiment perdu de vue Elena. Je m’en étais voulu de ne pas être là pour elle. De ne plus répondre à ses appels, de ne pas pouvoir la soutenir face à toutes les épreuves qu’elle devait surmonter, de ne pas pouvoir revenir comme une personne normale. Mais je n’étais pas normale, j’avais mes petits défauts qui pouvaient m’entraîner des soucis, il me fallait m’occuper de mon frère, puis la Nouvelle-Orléans a pris tout mon temps et ne majeure partie de mes pensées… Mais je ne l’avais pas oubliée pour autant.
Je sentais une pointe dans son regard. Comme si je risquais de m’évanouir de nouveau dans la nature sous son regard. De l’abandonner encore une fois. Je sentais que me retrouver comptait beaucoup pour elle, mais je lisais aussi dans son regard qu’elle aurait aimé que cela arrive bien plus tôt. J’aurais pu, dès qu’elle était devenue vampire ou même dès qu’elle avait appris pour le surnaturel, j’aurais pu sortir de l’ombre, me faire accepter en tant que vampire. Mais je n’ai pas pu, occupée à la Nouvelle-Orléans, mais craignant aussi sa réaction. Cela l’avait considérablement fait gagner en maturité. On n’aurait pas dit que j’avais en face de moi une jeune fille mais une femme…

J’avais été là, je l’avais soutenu, mais en retrait, sans qu’elle ne le sache. J’étais venu sur la tombe des parents Gilbert, j’avais pleuré sur le pont, j’étais allée sur la tombe de Jenna et avais pleuré de plus belle. J’avais été détruite à la mort de Jeremy… A cet instant j’avais réellement voulu m’enfuir de la Nouvelle-Orléans pour retrouver Elena. Mais lorsque j’arrivais à Mystic Falls, elle était devenue vampire, sans humanité, brûlant elle-même la maison familiale. Ça avait fini de me briser et je n’avais tout simplement pas osé me présenter à cette jeune fille qui ne ressemblait plus à ma Elena, celle qui ressent les choses, la sentimentale, ma précieuse filleule… Mais aujourd’hui je la retrouvais, pimpante, comme autrefois, même si son cœur ne bat plus depuis quelques temps… Je la retrouve malgré tout. Et je ne compte plus la laisser tomber de nouveau.


Après tout, c’est aussi pour ça que je suis devenue la baby-sitter de la petite Hope Mikaelson, pour garder son père sous surveillance, qu’il ne cherche pas à s’en prendre de nouveau à Elena. Il a beau avoir l’air d’avoir changé, il n’empêche qu’il a brisé le cœur de ma belle Elena à plusieurs reprises. Ce qui ne s’oublie pas de sitôt. Ce qui ne s’oubliera jamais, par ailleurs… Tout le monde a certes droit à sa seconde chance, mais cela n’effacera pas le passé pour autant…

Je sentis la nostalgie emplir la voix d’Elena quand on en vint à parler de sa maison. Copie conforme de celle de ses parents, celle où elle et Jeremy ont fait leurs premiers pas, celle où je l’ai découverte alors qu’elle n’était qu’un tout petit bébé, celle où je lui ramenais des montagnes de cadeaux à chaque visite, celle qui était empli de rires d’enfants et d’adultes, de sourires, de joie, de vie…
Je la suivais jusqu’à la cuisine en silence, m’imprégnant des souvenirs qui me revenaient au fur et à mesure que j’avançais dans la maison. Des souvenirs avec ses parents, des discussions sérieuses, moins sérieuses, des messes-basses, des potins avec Jenna, des histoires de gentilles sorcières pour Elena et Jeremy… Comme à mon habitude, je m’installais à mon ancienne place à la table de la cuisine puis Elena posa une tasse de café devant moi et j’eus le temps de siroter une gorgée avant que ses questions tant retenues jusque-là n’éclatent.

Je lui avouais être sorcière et surtout avoir 260 ans et non pas 26 comme mon physique peut laisser croire. J’eus un petit sourire amusé au visage qu’elle affichait. Elle ne s’était sûrement pas attendue à ça. Je finis sur une touche humoristique, espérant que ça l’aiderait à digérer cette nouvelle. J’eus un sourire satisfait lorsqu’elle répondit à cette pointe et se mise à rire. Qu’est-ce que son rire m’avait manqué ! Il n’était pas le même que lorsqu’elle était enfant, mais son expression, elle, n’avait en rien été altérée par les années.

J’avais décidé de me faire discrète, Grey m’y avait aidé, sachant que je n’allais pas bien vivre cette séparation avec Elena. Et ça avait été le cas, plusieurs fois j’avais failli faire preuve de faiblesse et me téléporter à Mystic Falls pour la retrouver. Mais j’avais trouvé Grey sur ma route, mais aussi les parents Gilbert. Et je me calmais, la regardais de loin et préférais couper tous les ponts plutôt que de continuer d’avoir un semi-lien sans pouvoir lui répondre si un jour elle me proposait qu’on se voit ou la raison de mon absence un été et autre. J’avais été faible. Tout comme Grey, Elena est ma faiblesse.
Sentant le sérieux s’emparer de nouveau de l’atmosphère, je lâchais une nouvelle boutade et cette semi-tension disparu avec l’éclat de rire d’Elena, je ne pus m’empêcher de sourire et de rire en cœur avec elle. Le prince charmant… notre sujet de conversation favori lorsqu’elle était enfant, qu’on se construisait une cabane de tissus et de coussins dans sa chambre et qu’on y parlait des heures, se prenant pour des princesses en attente… Pour ma part j’étais toujours en attente, mais elle, c’était pas réellement le cas… Elle avait eu Matt, Stefan, Damon mais ce n’était pas de vrais princes charmants, enfin certains plus que d’autres, un pas du tout, mais clairement pas du tout ! Puis maintenant il y en avait un tout neuf, tout frai, tout beau…
Je trempais de nouveau mes lèvres dans le café chaud, appréciant une nouvelle gorgée jusqu’à ce que ma gorge se noue lorsqu’elle m’avoua qu’elle aurait aimé lettres et appels téléphoniques de ma part malgré tout. Je reposais ma tasse et la fixais : « Tu sais, ça n’a pas été facile pour moi, l’air de rien, j’avais toujours  envie de revenir, mais on ne cessait de me rappeler que ce n’était pas une bonne idée, que ça ne ferait que te mettre en danger. Après tout, tu n’étais qu’une enfant. » Ce n’était peut-être pas une excuse mais c’était la vérité. Beaucoup de choses avaient été cachées, à Elena comme à Jeremy. J’eus un petit rire nerveux en faisant tourner mon café dans mon mug : « Puis ça m’aurait détruit de t’entendre me demander de venir ou justement me quémander des explications sans que je ne puisse te dire la vérité. » Les émotions montaient et je bus une gorgée pour me calmer. Je ne faisais pas partie de cette famille et pourtant je m’étais attachée à cette enfant comme si elle était réellement ma nièce… J’avais pleuré pour elle, j’avais eu mal pour elle, j’avais été heureuse pour elle…

Je fus contente qu’elle reprenne la parole, intriguée lorsqu’elle parla de nouveau de prince charmant, un sourire coquin s’affichant de suite sur mon visage. J’avalais mon café de travers en voyant la photo qui les montrait tous deux en couple ou du moins beaucoup plus proche que de ce que j’avais déjà eu l’occasion d’épier. Je toussais avant de m’exclamais : « ça y est ?! Vous êtes en couple ?! » Je m’étais penchée sur la table sous l’excitation mais me calmais en voyant le regard interrogateur d’Elena. Alors je me rasseyais en me raclant la gorge avant d’avouer : « Tu serais fâchée si je te disais que je connais déjà Léo… ? » Je détournais mon regard, une petite moue hésitante impliquant un ‘ce n’est pas ma faute’ d’enfant avant que je reprenne : « J’ai eu l’occasion de te surveiller un peu depuis mon arrivée à Mystic et j’ai remarquais comment tu le regardais, et comment lui il te regardait… » Repris-je avec un sourire en coin, impliquant que ça se voyait clairement que l’un comme l’autre était sous le charme.

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: I've missed you so damn much ! - Elena & Silver - Sam 21 Mar - 22:33




   


Silver & Elena
I've missed you so damn much !  
J'étais heureuse de retrouver ma tante Silver, elle m'avait tant manquée. En plus nous rigolions et ça me faisait du bien. Surtout que depuis hier je n'avais pas eu de nouvelle de Léo. Je savais qu'il était avec son père et qu'il prenait soin de lui mais il me manquait déjà et je n'avais pas trop aimé la façon dont on s'était quittés la veille. En effet j'aurais aimé passer ma nuit dans ses bras mais ça n'avait pas été le cas... Je riais de nouveau lorsque Silver me parla de prince charmant. Ah ce qu'on avait pu en parler lorsque je n'étais qu'une enfant. J'avais bu une première gorgée de mon café avant de dire à Silver ce que je ressentais sur son absence. C'est là qu'elle m'expliqua les raisons de son silence qu'il soit oral ou écrit. J'écoutais attentivement ses raisons et les comprenais mais j'aurais tellement aimé qu'elle reste en contact avec moi. Car comme elle l'avait si bien dit, je n'étais qu'une enfant à l'époque et je n'avais pas compris les raisons de son silence. Moi ce que je voulais c'était ma tante mais elle n'était plus là à l'époque et ça m'avait beaucoup affectée. Elle continua en me disant qu'elle aurait été détruite de devoir me mentir ou de ne pas pouvoir venir me voir si je le lui avais demandé. Il était vrai que si elle n'avait pas coupé les ponts je lui aurais demandé de venir me voir car je l'adorais et j'aimais passer du temps avec elle. Après l'avoir attentivement écoutée, je lui reparlais du prince charmant et remarquais le sourire qu'elle avait sur son visage. J'attrapais donc mon téléphone afin de lui montrer la photo qui ornait mon fond d'écran. Je lui expliquais que le garçon près de moi était mon ancien meilleur ami Léo et qu'à présent j'étais en couple avec lui. Toutefois je fus fort surprise de sa réaction. Dans un premier temps elle toussait comme si elle avait avalé son café de travers et sa question me surpris d'autant plus. J'arquais un sourcil en la regardant. J'allais lui demander pourquoi elle me posait cette question. Comment pouvait-elle connaître Léo ? Elle dut remarquer que je me posais des questions puisqu'elle se remit bien sur sa chaise vu qu'elle s'était penchée au-dessus de la table quelques instants plus tôt. Je l'entendis également se racler la gorge avant de prendre la parole. Elle me demanda si je serais fâchée de savoir qu'elle connaissait déjà Léo. Je ne parlais toujours pas, me contentant de la regarder d'un drôle d'air alors qu'elle tournait la tête et disait à voix basse que ce n'était pas de sa faute. Je ne parlais toujours pas et l'écoutais m'expliquer qu'elle m'avait surveillée depuis son retour à Mystic Fall's et qu'elle avait bien repéré la façon dont nous nous regardions lui et moi. Non mais quel toupet je vous jure ! Voyant qu'elle n'avait plus rien à me déclarer je lui dis : "Et depuis quand tu me surveilles au juste ? Qu'est-ce-que tu as fait à Léo ? Comment tu le connais ?" Tout en la questionnant, je posais mon téléphone sur la table devant moi avant de boire une nouvelle gorgée de café. Après quelques instants je repris la parole en même temps que je posais de nouveau ma tasse sur la table. "Ne me dis pas que c'était toi l'entretien bizarre auquel il a eu le droit un jour en fin de matinée ?" Maintenant que j'y repensais, c'était fortement probable que ça soit avec elle qu'il avait rendez-vous, l'histoire à dormir debout comme il m'avait marqué dans un texto alors que je crevais de jalousie, pensant qu'il était avec une autre fille que moi...  Je ne pus m'empêcher de soupirer en repensant à cela et en entendant sa réponse. "Mon Dieu Silver t'étais vraiment obligée de faire ça ?" Je secouais la tête en y repensant, il avait vraiment du se demander ce qu'il lui arrivait ce jour-là, il avait du la prendre pour une folle... Alors que je l'écoutais me raconter tout ce dont elle avait envie, je terminais de boire mon café avant de m'en repréparer un autre tout en continuant à l'écouter. Une fois que mon nouveau café fut prêt je me réinstallais à la table en regardant Silver et en jetant un oeil dans sa tasse pour voir si elle était vide ou pas encore.


   
(c) fiche:WILD BIRD. Gifs : LouLaLou.


Dernière édition par Elena Gilbert le Lun 23 Mar - 21:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: I've missed you so damn much ! - Elena & Silver - Dim 22 Mar - 22:14

I've missed you so damn much !

Elena Gilbert & Silver O. Steele


« I miss you and how close we used to be. I miss the time we spend together. I just have one goal be with you again »
J'avais l’impression de revenir plusieurs années en arrière, de retrouver Elena, de retrouver notre complicité d’autrefois, complicité qui m’avait terriblement manquée. J’ai beau avoir des amis, un frère, des complices et confidents, il n’empêche que rien n’égalait cette complicité que j’ai toujours eu avec cette jeune demoiselle. Son absence m’avait aussi terriblement pesé, je m’en étais voulu, j’avais même pensé pendant un temps à cesser ce sortilège pour continuer de la voir, mais aujourd’hui je ne le regrettais plus.
Si j’avais arrêté d’annuler mon vieillissement alors je n’aurais pu revenir en arrière. Or, maintenant qu’elle est vampire, nous pourrons traverser les âges ensemble, et c’était à mes yeux, tout ce qu’il me fallait. J’espérais qu’on garderait toujours cette complicité parfaite, ces discussions animées et amusées, ces sourires complices, cet amour qui nous uni et qui, j’espère, ne tarira jamais.

On en vint à notre sujet favori d’autrefois. Les Princes Charmants ! Quand elle était petite, elle me racontait les histoires de ses amoureux d’enfances, pour ma part, je romanisais mes relations, tournant au ridicule les imbéciles qui m’avaient fait du mal. Je ne m’étais jamais attachée, je n’étais jamais tombée amoureuse, j’en rêvais, comme toute demoiselle, mais je gardais un doute quant à son existence… Mais il faut dire que je suis vieille, que j’ai vu passer des relations et que jamais je n’avais goûté au Prince Charmant à destrier. Même si je ne le montre pas, ou peu, je suis sentimentale, je n’ai pas envie d’être blessée, c’est peut-être pour ça que je me protège à ma manière…
Elle me parla alors de son Prince à elle. Elle me montra même la tête de son Charmant sur son téléphone. Je m’étouffais en la voyant bien plus proche que d’ordinaire de Léo l’handicapé sentimental… Lui qui m’avait fait des chichis pendant des heures lors de notre entrevue, lui qui m’avait posé mille et une questions du genre ‘et si elle m’aime pas ?’ ou encore ‘et si elle me rejette ?’ et des remarques ‘c’est plus facile à dire qu’à faire’ et tout le tralala, voilà qu’il l’avait dans les bras ! ça valait la peine que je me tanne à le rassurer !
La surprise pris le dessus sur mes paroles… Très malin ça Silver, franchement bravo, 20/20 niveau discrétion, un sans-faute ! Je m’engueulais mentalement, comme ça m’arrive souvent en essayant de reprendre contrôle de ma surprise. J’évitais son regard suspect. Je m’étais clairement foutue dedans… Pas de retour en arrière possible. Je me mis à envier carrément le pouvoir d’hypnose des vampires pour le coup… Non, ce n’était pas vrai, j’avais envie d’être honnête avec Elena. Alors autant continuer dans cette lancée ! Son silence me pesait, sentant qu’elle commençait à comprendre où j’allais en venir… Craignant de la sentir bouillonner intérieurement…

Ah bah j’avais raison ! Elle bouillonnait ! Et après m’avoir fait stressé avec son silence stressant elle lâcha une tornade de questions, me faisant presque me recroqueviller sur moi du genre ‘Mais euh ! Me gronde pas !’ J’allais pour répondre à ses questions après un peu d’hésitation mais elle reprit de plus belle, devinant clairement quand j’avais intervenu auprès de Léo. Je détournais le regard en pinçant les lèvres « Bizarre, bizarre… C’était pas bizarre… » Rouspétais-je à mi-voix. Alors quand elle ajouta une dernière question je répondis à la totalité, en faisant tourner mentalement mon café dans mon mug sans réellement m’en rendre compte, un petit air boudeur au visage :
« Bin oui j’étais obligée… Je m’inquiète pour toi alors j’ai jamais réellement cessé de te surveiller, parce que moi je t’aime et j’aime pas ne pas savoir ce qu’il t’arrive… » J’arrêtais avec mes pouvoirs pour boire une gorgée et me décidais enfin à regarder Elena. « Je n’ai rien fait à Léo, je m’en moquais clairement de lui, ce qui m’importait en l’appelant c’était qu’il se bouge pour que vous passiez le cap de l’amitié. Parce que quand je vous ai vu ensemble j’ai bien remarqué que, l’un comme l’autre, vous ne ressentiez pas que de l’amitié… » Je finis mon café alors qu’elle allait s’en servir un autre et repris avec un petit air fier maintenant que je savais qu’ils sont ensemble : « Puis ça a pas manqué vu que vous êtes en couple… » J’eus un petit sourire et un haussement de sourcils taquin lorsqu’elle revint s’asseoir. Je refis toute de même une petite moue vexée : « J’aime pas quand tu m’appelle que Silver, j’ai l’impression que tu m’engueule quand tu fais ça… » Bon c’était pas faux, elle m’engueulait, j’avais jamais eu le droit à ça quand elle était petite…

Je reposais ma tasse, posais mes coudes sur la table et encadré mon visage de mes mains pour fixer ma petite Elena amoureuse. Curieuse je repris avec une voix avide de détails : « De toutes manières ce qui est fait est fait, alors maintenant je veux TOUT savoir ! » Ajoutais-je en appuyant bien sur le ‘tout’ pour qu’elle n’omette aucuns détails.

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: I've missed you so damn much ! - Elena & Silver - Ven 27 Mar - 2:02




   


Silver & Elena
I've missed you so damn much !  
Je n'en revenais pas que Silver avait fixé rendez-vous à Léo derrière mon dos. Et dire qu'il ne m'a jamais dit qu'il l'avait rencontrée ! Pourquoi toutes ces cachotteries ? Je me demandais bien ce qu'elle avait pu lui dire pour qu'il garde le secret alors que je l'avais bien embêté afin qu'il me raconte mais non jamais il ne m'a craché un mot à ce sujet en dehors du fait de me dire que c'était un rendez-vous étrange et une histoire à dormir debout. Jamais avant l'instant présent je n'aurais imaginé que c'était Silver qui était derrière tout ça... En même temps pour moi elle n'était plus dans les parages depuis longtemps, comment aurais-je pu m'en douter ? Je voyais bien que mon silence et mon regard interrogateur et accusateur à la fois mettait mal à l'aise Silver. En même temps c'était un peu le but recherché afin qu'elle me lâche le morceau. Je ne mis plus très longtemps avant de lui lancer toutes les questions qui me passaient par la tête telle une mitraillette à l'action qui envoie une rafale de balles en à peine quelques secondes. Visiblement Silver n'avait pas apprécié le fait que je dise que son rendez-vous avec Léo était bizarre. Elle bougonnait et je ne pus m'empêcher de riposter. "C'est lui-même qui l'a dit dans un texto donc..." Je ne terminais pas ma phrase mais je sous-entendais que si elle n'était pas contente de cet adjectif, qu'elle aille se plaindre directement à Léo puisqu'elle avait bien réussi à le trouver une première fois. Après ça Silver répondit à toutes mes questions et je lui laissais le temps de le faire sans l'interrompre. Toutefois je ne pus m'empêcher de sourire lorsqu'elle me confia qu'elle avait été obligée de faire ça parce qu'elle s'inquiétait pour moi et qu'elle m'aimait. Alors que je me servais un café, ma tante termina le sien et je lui en servis un autre, me doutant qu'elle ne le refuserait pas et même si ça avait été le cas, je l'aurais bu à sa place. Silver avait ce don de toujours me faire sourire même lorsque j'étais triste ou en colère. Bon d'accord je ne peux pas lui en vouloir énormément puisque je suis heureuse de la revoir. Elle avait l'air d'être fière lorsqu'elle me confia que Léo et moi étions en couple. Je secouais la tête en souriant. Après ça elle râla parce que je l'avais appelée Silver sans dire tata devant. Elle me confia qu'elle avait l'impression que je l'engueulais quand je faisais ça. Bon ok, elle avait raison puisque sinon d'ordinaire je l'ai toujours appelée Tata Silv' ou encore Tata Silver même si c'était plus souvent le premier qui l'emportait. Je me décidais enfin à répondre à tout ses dires. "Alors d'accord je comprend que tu n'aies pas pu t'empêcher de me surveiller et je te rassure moi aussi je t'aime toujours... Malgré les années qui ont passé. J'ai souvent pensé à toi tu sais..." Je marquais une pause afin de boire une gorgée de mon second café. Je repris de nouveau la parole en reposant ma tasse devant moi afin de lui dire "Oui bon ok t'as compris que si je ne t'appelle pas tata Silv' c'est parce que quelque chose cloche. Arrête de deviner tout ce que je pense. C'est énervant." Dis-je en lâchant un rire.

Alors que je rigolais je pouvais voir Silver qui me fixait d'une façon étrange. Je compris pourquoi lorsqu'elle me demanda pour tout savoir à propos de Léo et moi. Je pris une grande inspiration avant de commencer à parler. "Ok, alors en fait lui et moi sommes amis depuis mon entrée à l'université. Il a d'abord été une connaissance, puis un ami, puis mon meilleur ami... En fait nous ne sommes ensemble que depuis hier soir si tu veux tout savoir. Donc il ne s'est pas passé grand chose à part quelques bisous et des je t'aime échangés. On avait prévu de sortir en boîte mais il a eu un souci familial donc c'est reporté. Voilà rien de plus à te raconter pour l'instant, désolée si tu es déçue." Dis-je en lui faisant un petit sourire, me doutant pertinemment qu'elle allait être déçue de ne pas avoir plus de détails mais je n'avais rien de plus à ajouter. Et puis je n'allais certainement pas lui dire quel était le problème familial puisque j'avais promis à Léo de garder le secret. Après une petite pause je rajoutais. "Et toi alors qu'as-tu à me raconter ? Où est tonton Grey ? Je suppose que lui aussi doit être un sorcier et qu'il a arrêté de vieillir pour être avec toi. Tu aurais pu l'amener, j'aimerais bien le revoir." En attendant sa réponse j'avalais une seconde gorgée de ce second café.


   
(c) fiche:WILD BIRD. Gifs : LouLaLou.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: I've missed you so damn much ! - Elena & Silver - Jeu 9 Avr - 14:00

I've missed you so damn much !

Elena Gilbert & Silver O. Steele


« I miss you and how close we used to be. I miss the time we spend together. I just have one goal be with you again »
Moi qui voulais y aller petit à petit, voilà que c’était carrément foutu ! En même pas une heure de discussion, même beaucoup moins d’une heure, Elena savait déjà pleins de choses. Que j’étais en vie, sorcière, âgée de 260 balais (c’était le cas de le dire…), que je l’épiais depuis un bon moment, que je savais pour son amour à l’égard d’un humain en apparence pas si intéressant et plutôt mariole, et que j’avais en plus contacté et vu le dit Roméo… Autant dire que c’était dur de lui garder quelque chose de secret…
Je fis  d’autant plus la moue que je me faisais engueuler et que j’apprenais que le p’tit coco m’avait traité de bizarre. Moi ! Certes, il parlait du rendez-vous que nous avions eu, mais je le prenais clairement pour ma personne. Il allait en entendre parler. Sympa d’écouter mes conseils, mes mises en gardes, que je me casse la tête pour lui, tout ça pour au final cracher sur ma p’tite personne quelque peu susceptible… Il allait m’entendre, mon crâne bouillonnait déjà de sorts à son égard…

Elle me laissa répondre à chacune de ses questions et je le fis avec sincérité. J’aperçus un sourire de sa part et ça me rassura de suite. Au moins, elle n’était pas devenue une de ces pimbêches sans cervelle qui font réellement la gueule pour un oui ou pour un non. C’était rassurant et ne m’étonnait pas d’elle. J’eus même droit à un nouveau café et j’en remerciais d’un sourire ma jeune protégée.

Je trépignais sur ma chaise, comme une enfant, lorsqu’elle me pardonna : « Je t’aurais pas laissé le choix de toute manière. » Dis-je avec un clin d’œil avant de me lever de mon siège pour aller la serrer d’une rapide étreinte, contente qu’on reparte sur de bonnes bases et qu’on fasse fie de mes entourloupes. Je me plaçais de nouveau sur ma chaise, rigolant à ce qu’elle dit concernant le fait que je lise dans ses pensées, on ria d’un même éclat e ça me réchauffait mon p’tit cœur de vieille sorcière. Il n’y a pas à dire, il fait toujours un bien fou de retrouver sa famille…

J’opinais, écoutant attentivement ce qu’elle me disait sur elle et Léo. Bon, la partie amitié je l’avais plus ou moins deviné grâce aux hackages  de leurs ordinateurs. Ce que je m’abstenais clairement de lui dire sinon elle allait finir par me frapper et me jeter dehors. Pendant un temps, j’avais même voulu épier son journal intime, tellement heureuse qu’elle s’intéresse ENFIN à quelqu’un d’autre qu’un être surnaturel tordu à souhait et chieur au possible. Mais ce n’était qu’une folie tout droit sortie de ma curiosité avide  qui m’était vite passée. Je n’aurais supporté qu’on lise le mien. Par contre, les photos, ça je m’en serais moquée. Donc je ne m’étais pas gênée.
J’eus un sourire en apprenant que leur relation était toute fraiche. Aaah les premiers moments, les plus mignons ! Léo semblait avoir bien agi et ne lui avait pas sauté dessus de suite. Il avait juste un raté en annulant leur sortie en boîte. Certes les soucis arrivent à tous, Elena n’avait pas l’air de lui en vouloir donc il devait avoir une excuse potable, mais tout de même, j’espérais qu’il l’avait relancé rapidement : « Et vous l’avez reportée cette sortie ? » Demandais-je curieuse de savoir, riant quand elle pensa que je devais être déçue de si peu : « C’est déjà super, je suis contente pour toi. » Mais une petite pointe de crainte subsistait : « Si c’est tout frai… Les Salvatore ne le savent pas encore c’est ça ? » Stefan ne m’inquiétait pas, il était raisonnable et réfléchi, Damon par contre… Il est tout l’opposé…

On en vint à changer les rôles et ce fut à mon tour de parler. J’eus un petit sourire en pensant à Grey, il me manquait beaucoup. Ce sourire se transforma en moue vexée : « Monsieur ton tonton s’amuse à se balader un peu partout dans le monde et ne prend même pas la peine de donner des nouvelles ce gamin ! » Rouspétais-je pour cacher cette inquiétude que j’ai perpétuellement à l’égard de mon frère. Puis , j’eus une mine légèrement triste quand elle supposa qu’il était comme moi : « Malheureusement non, il aurait préféré, j’aurais aussi préféré, tout aurait été beaucoup plus simple et joyeux… » J’inspirais longuement, avalant une gorgée de café pour me redonner courage avant de dire : « Il a été transformé contre son gré en vampire. Ça n’a pas été facile du tout au début, mais aujourd’hui il va beaucoup mieux. » Dis-je avec un sourire rassurant : « La preuve, je peux le laisser seul puis tu te souviens de lui quand tu étais petite, il souriait n’est-ce pas ? » Et j’avais eu le plus grand mal à lui redonner ce sourire et à le retrouver moi aussi. J’en avais fait des choses tordues pour lui , mais je m’en moquais, il allait désormais, quand ses pouvoirs ne lui manquaient pas de trop…

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: I've missed you so damn much ! - Elena & Silver - Jeu 16 Avr - 16:53




   


Silver & Elena
I've missed you so damn much !  
J'étais vraiment contente de retrouver Silver même si je n'avais pas pu m'empêcher de lui reprocher quelques petites choses que je venais tout juste d'apprendre de sa bouche. Malgré tout oui je la comprenais... Après tout elle n'avait pas voulu faire mal en donnant rendez-vous à Léo. J'avais tout de même encore du mal à croire qu'elle m'avait épiée toutes ces années pour veiller sur moi de loin sans jamais se montrer... Ce que j'avais du mal à comprendre en revanche c'était pourquoi elle n'était jamais intervenue en voyant toutes les galères que j'avais du traverser ces dernières années. Je ne pus m'empêcher de sourire en voyant Silver contente que je lui dise que je ne l'avais jamais oubliée et que je l'aimais toujours. Elle se leva et vint me serrer dans ses bras. Cette petite étreinte rapide me fit tout de même le plus grand bien. C'était un de ces contacts qui m'avaient cruellement le plus manqué lorsqu'il s'agissait d'elle. J'avais toujours le sourire aux lèvres lorsqu'elle retourna s'asseoir en face de moi. Nous avons rit à l'unisson lorsque je lui avais dit que c'était énervant qu'elle lise dans mes pensées.

Par la suite la discussion s'était de nouveau reportée sur Léo et moi. Silver avait voulu tout savoir à propos de notre relation. Je lui avais donc confié que nous n'étions ensemble que depuis la veille au soir et que par conséquent il n'y avait pas grand chose à en dire. J'avais terminées mes petites explications en m'excusant du fait qu'elle pourrait être déçue de ne pas en savoir plus. Silver m'avait attentivement écoutée du début à la fin et me demanda si la sortie en boîte était reportée ou non. Je grimaçais aussitôt en lui disant "Non pas pour le moment... D'ailleurs je n'ai pas de nouvelles depuis qu'il m'a ramenée ici cette nuit..." Certes j'étais quelque peu déçue de ne pas avoir eu de nouvelles mais dans le fond je ne lui en voulais pas car je savais qu'il s'occupait de son père. Mon sourire revint lorsque Silver me confia qu'elle était heureuse pour moi et que c'était déjà pas mal. Toutefois il s'effaça à nouveau lorsqu'elle me parla des Salvatore... "Dans le mille, ils ne sont pas au courant... Et je ne tiens pas à ce qu'ils le sachent... Surtout Damon..." Encore une fois je ne pus m'empêcher de penser que si Damon venait à le savoir il n'hésiterait pas à s'en prendre à Léo... Pour lui faire payer le fait qu'on soit ensemble lui et moi... Surtout que Damon est toujours dans l'optique de me reconquérir même si c'est terminé depuis un peu plus de deux ans entre nous. En effet Damon n'avait pas pu se résigner à me sortir de sa vie... Pour ma part il était clair et net que j'avais tournée la page mais j'avais toujours cette crainte qu'il ne fasse du mal à Léo... S'il venait à faire ça, c'est sûr que je ne m'en remettrais pas. Surtout s'il venait à le tuer par jalousie...

Je tentais de faire abstraction de mes craintes du mieux que je le pouvais en demandant des nouvelles de Grey à Silver. Tandis que j'avalais une seconde gorgée de mon café, Silver me confia que son frère ne lui donnait pas de nouvelles et qu'il faisait le tour du monde. Je grimaçais en lui disant "Han le goujat, il pourrait au moins te donner des nouvelles !" Si mon frère venait à me faire ça, croyez-moi qu'il entendrait parler du pays et pas qu'un peu ! Je remarquais que plus Silver me parlait, plus son visage changeait d'expression. Je l'écoutais donc attentivement sans rien dire, ne comprenant pas au début pourquoi elle me disait qu'il aurait préféré rester sorcier et arrêter de vieillir comme elle. Ce n'est que quelques instants plus tard lorsqu'elle m'annonça qu'il était devenu vampire que je compris sa mine triste. Malgré tout, tout en continuant à m'expliquer, elle termina en me faisant un sourire. Je lui fis donc un petit sourire également. Je ne savais pas quoi lui dire, j'étais choquée d'apprendre que Grey était devenu un vampire tout comme moi. Je continuais à l'écouter, cette fois elle me disait que la preuve était qu'elle pouvait le laisser seul à présent maintenant qu'il allait mieux. Elle termina en me demandant si je me souvenais que Grey souriait lorsque j'étais enfant. J'hochais positivement de la tête avant de dire "Oui je m'en souviens" avec un sourire aux lèvres en repensant à mon enfance et aux moments que j'avais pu partager avec Silver et Grey. J'étais là assise sur ma chaise, comme perdue, ayant du mal à assimiler tout ce que j'avais appris depuis que j'avais revue Silver sur le palier de ma porte.


   
(c) fiche:WILD BIRD. Gifs : LouLaLou.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: I've missed you so damn much ! - Elena & Silver - Mer 6 Mai - 22:48

I've missed you so damn much !

Elena Gilbert & Silver O. Steele


« I miss you and how close we used to be. I miss the time we spend together. I just have one goal be with you again »
Cela ne faisait même pas une heure que j’avais retrouvé Elena et on s’était déjà beaucoup dit. On était aussi passé par toute sorte d’émotion. C’est dingue, moi qui pensais qu’on allait galérer, pleurer, chouiner, se fixer sans mots, re-chouiner, brailler, parler en même temps et autres réactions typiques, de ma part en tous cas, et bien finalement nous avions été sages et n’avions pas chaumées !

Je ne pouvais pas tout expliquer, pas revenir sur chaque détail, pas me justifier entièrement, ni même lui demander de m’expliquer certaines de ses décisions, des choix qu’elle avait fait. Après tout, tout cela tient du passé désormais. En quoi en discuter changerait la donne ? Changerait le cours des choses ? Tout c’était passé, était à présent encré dans le temps, ni elle, ni moi n’y reviendront. Alors je laissais sous silence certaines justifications, explications et questions pour préférer me consacrer au moment présent. Tout simplement. A nos retrouvailles. A elle. A moi. A son futur et voilà tout.

On en revint à Léo et je notais tout ce qu’Elena me disait à son sujet. L’annulation. Le report ou non. Le pourquoi du comment. J’arquais un sourcil quand elle me dit qu’elle n’avait pas eu de nouvelle depuis son retour. « Ah ? » Laissais-je échapper en l’interrogeant du regard, tapotant distraitement des ongles sur le bois ciré de la table : « Tu lui as envoyé un SMS depuis ou non ? » Parce que bon, si elle ne lui avait rien envoyé il était peut-être occupé ou n’y pensait pas forcément, ce qui en soit n’est pas forcément un bon point pour lui, mais autre possibilité, elle lui a envoyé un message et il ne prend pas la peine de répondre… Là c’est encore moins bon pour lui…
Vint alors la question, ou plutôt le problème, des exs… Parce qu’il faut dire que niveau relation amoureuse complexe, Elena est loin d’avoir chômé ! Surtout quand on penche dans le surnaturel ! Je fis une moue pas convaincue : «  Peut-être que tu ne veux pas ma belle, mais ne te voile pas la face, à Mystic Falls c’est dur de garder un secret… alors une relation… dans une si petite ville… » Ce n’était pas gagné, autant qu’elle se prépare au fait que Stefan, et surtout Damon, découvriraient bien rapidement que leur jolie colombe a trouvé refuge dans d’autres bras que les leurs… Stefan est le plus intelligent, futé et gentil des deux alors je pense qu’il se montrera gentleman et sera juste soulagé du bonheur de son ex-petite-amie. Damon, par contre… Il va vouloir bouffer Léo. Sûrement… Ou juste le trucider… Ou pas, si ça se trouve lui aussi a trouvé quelqu’un d’autre pour combler son bonheur ? Après tout, Damon a énormément changé… Vraiment.

Décidément, les hommes sont à l’honneur dans nos conversations ! Ce fut le tour de notre cher Grey, mon adorable frère. J’eus un petit sourire pour appuyer ce qu’elle dit. Grey est en effet un goujat quand il veut, un chaton quand il veut aussi… Mais je le préfère en chaton mignon, câlin et surtout PRESENT !
On ressassait le passé, parler de la nature de Grey me rendit nostalgique du temps où lui et moi étions sorciers, du temps où j’étais encore Ophélia, où nous étions enfants et nous moquions de tout. Je me souviendrais à jamais de ses sourires de l’époque, de la joie qui émanait de lui, de la vie qui le mouvait et qui avait disparu avec sa transformation. Elle me dit se souvenir des sourires de mon frère, de son oncle officieux et j’eus un sourire attendri : « Alors c’est parfait, ne les oublies pas et on tâchera de les lui redonner quand il daignera ramener sa fraise en ville ! » Dis-je en me faisant craquer les doigts, induisant que plus il trainait à se ramener, plus il risquait de passer un mauvais quart d’heure…

Puis j’en vins à me dire que je devais peut-être avouer une nouvelle chose à Elena, concernant Jeremy… « Ah oui d’ailleurs, je préfère te le dire maintenant, autant tout mettre à plat tout de suite non ? » Questionnais-je pour me redonner contenance et justifiais en avance ce que j’allais lui annoncer : « Par rapport à Jeremy, il est possible qu’il ne soit pas surpris de me revoir… Il sait déjà pour moi… Mais je lui ai demandé de garder le secret ! Pour que je sois celle qui te l’annonce ! » M’empressais-je d’annoncer avec des gestes pour essayer d’apaiser en avance Elena. Puis surtout pour pas que ce soit Jerem’ qui prenne à ma place…

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: I've missed you so damn much ! - Elena & Silver -

Revenir en haut Aller en bas

I've missed you so damn much ! - Elena & Silver -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» I've missed you so damn much ! - Elena & Silver -
» Retrouvailles with Elena et Silver
» Agréable compagnie [ Elena ]
» L'Atelier d'Elena
» Ce que je veux ? [PV Elena] TERMINER

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mystic Falls Forever :: RP-