AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

[Après N-O FLASHBACK CHICAGO] Je n'aurais jamais imainer rencontrer quelqu'un comme toi ! || Rebekah & Caleb

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: [Après N-O FLASHBACK CHICAGO] Je n'aurais jamais imainer rencontrer quelqu'un comme toi ! || Rebekah & Caleb Ven 12 Déc - 20:13




Je n'aurais jamais imainer rencontrer quelqu'un comme toi !
Rebekah & Caleb
 
Et zut. J'avais rendez vous avec Caroline dans 15 minutes dans une boite de nuit qui était, d'après elle, la plus branchée de Chicago et il fallait, encore selon elle, absolument aller voir cette endroit pour y faire de nouvelle rencontre et ne pas dépérir dans cet hôtel de luxe où je loue nos chambre. Bon il est vrais que depuis mon arrivée à Chicago, a part pour me nourrir, je n'étais pas beaucoup sortie. Et elle avait raison sur le fait que je n'avais pas encore profité pleinement de ma liberté nouvelle accordée par mon frère. Bon j'avais fait les boutiques, acheter un nombre incalculable de vêtements et chaussures, passer des journée sur des terrasse de café à discuté avec Caroline. Mais il est vrais que je n'avais pas encore chercher à me faire de nouveaux amis.

Bon au lieu de penser à ma misérable façon de vivre ici, il fallait mieux que je me prépare le plus rapidement possible, car si j'étais en retard Caroline ne me le pardonnerait jamais. Heureuse d'être un vampire dotée d'une super vitesse je fus prête en peu de temps, me retrouvant vêtue d'une simple robe noir mais assez sexy pour faire se retourner les regards sur mon passage, ainsi qu'une magnifique paires d'escarpins que j'avais payée une petite fortune mais qui me dessinait une silhouette à se damner ! Je m'étais assez peu maquiller, juste un peu de blush et de mascara pour faire ressortir mes joues et mes yeux. Laissant mes cheveux détachés avec de légère boucle, je m’emparais d'un étole de soie et de mon sac avant de sortir rejoindre enfin Caroline.

En arrivant devant la fameuse boite qui avait une file s'attente allant au moins jusqu'à l'autre bout de la ville, je retrouvait Caroline charmante et sexy aussi dans sa petite robe rouge. Elle me regarda en parlant tout bas « T'as mis le paquet ! ». Je regardais d'un œil mauvais la longue file d'attente sachant que malgré deux millénaires sur cette terre je n'avais pas acquis beaucoup de patience. Voyant mon air mécontent, Caroline me prit par le bras avant de s'avancer vers le videur, ignorant complètement les jeunes espérant pouvoir renter. Elle salua le videur avec un sourire pendant que ce dernier nous laissait entrer. Je devinais qu'elle était déjà venu pour le contraindre mais je ne m'en plaignais pas ! Par contre je fus agréablement surprise de l'ambiance de la boite de nuit ! Pas étonnant qu'il y ai autant de monde qui veuille entrer.

L'intérieur de la boite était  un mélange entre un concert de techno et un bar de luxe. Au centre une piste de danse avec néon et brouillard ou nombreux se trémoussait joyeusement et sur les bord de simples alcôves permettant de boire en toute tranquillité. Le bar était somptueux et beaucoup se bousculait pour pouvoir commander à boire. Bon sang le gérant devrais être aussi riche que ma famille avec un endroit pareil. Sous le vacarme ambiant j'entendis soudain Caroline me ramener de mes pensées « J'ai rencontré le gérant il y a quelque jour, faut vraiment que je vous présente, et au pire si il ne te fait pas oublier Marcel, tu passera au moins une nuit de folie avec lui ! Ça ne te ferais pas de mal ». Lui lançant un regard noir suite à l'allusion d'un homme dont je ne voulait plus entendre parler, elle n'attendis pas de réponse avant de m’attraper encore une fois le bras et de m’entraîner vers un jeune homme qui sortait d'une pièce, probablement son bureau.

Arrivée à sa hauteur, toujours traînée par Caroline, cette dernière me lâcha le bras pour nous présenter ! « Rebekah Caleb, Caleb Rebekah » nous dit elle en nous regardant tour à tour. Puis elle prétexta une soudaine envie d'alcool pour nous laisser seuls. Je n'ai jamais apprécié que l'on immisce dans ma vie privée, surtout avec les frères que j'ai, mais il faut le dire Caroline connaissait mes goût et l'homme devant moi était pile poil ce que j'aime. Beau mais pas seulement, assez grand, très charismatique, il semblait avoir un passé rien qu'en plongeant dans ses yeux et surtout, surtout le point le plus important pour le moment : un cœur qui bat. Car en partant de la Nouvelle Orléans je m'étais fait une promesse, plus jamais de vampire dans mon lit. Me trouvant assez mal à l'aise en face de cet homme plutôt à croquer (dans le bon sens du terme), mais décidant de ne rien laisser paraître, je m'approchai de lui et décidai d'engager la conversation.

Laisse moi deviner, tu as aussi été traîné de force par un tempête blonde répondant au nom de Caroline ?  

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: [Après N-O FLASHBACK CHICAGO] Je n'aurais jamais imainer rencontrer quelqu'un comme toi ! || Rebekah & Caleb Sam 13 Déc - 17:56

crazy little thing called love

Rebekah & Caleb

Ce soir j’avais pris ma soirée, je laissais la gestion de ma boîte-bar à un pote, un gars qui avait l’air désagréable à première vue mais qui était réellement quelqu’un sur qui je me peux de compter. Autant laissé mon business entre de bonnes mains, puis pour une fois que je me prenais une soirée il n’y avait personne pour me le reprocher, apparemment tous étaient d’accord sur le fait que je l’avais bien mérité. Bon j’avais beau avoir pris ma soirée il n’empêche que je resterais dans les parages… Et on s’était bien moqué de moi qui ne parviens pas à se détacher de son ‘bébé’ même lors de ses repos. C’était pas faux…
Mais bon, au moins ce soir je ne me préoccuperais pas du DJ, des barman et maids, des conflits possibles, des videurs et tutti quanti, non ce soir je profiterais pleinement de mon business et j’espérais bien en profiter. Puis autre chose, on ne m’avait pas laissé le choix… Car oui, je n’allais pas passer la soirée seul, pas mon style, mais j’avais été forcé de prendre ma soirée par quelqu’un, une tornade blonde à laquelle il est très difficile de dire non sous peine de se voir maudire ou flinguer d’un regard noir. La raison de ce changement dans mon quotidien ? Caroline Forbes…
Une fille que j’ai rencontrée il y a quelques temps. Active, c’est peu de le dire, joviale, souriante, un vrai petit soleil en ébullition, avec elle pas le temps de s’ennuyer. Je lui dois beaucoup, il faut dire qu’elle a été très présente lors de l’ouverture de mon bar, une des meilleures organisatrices de soirée qu’il me soit donné de rencontrer et surtout  super efficace, à croire qu’elle ne fermait pas l’œil de la nuit pour tout organiser aussi rapidement ! Bref, une perle et une amie hors paires, amusante je n’ai pas encore eu le temps de m’amuser à ses côtés. Mais Caroline, c’est surtout une fille qui n’a pas sa langue dans sa poche et depuis que mon bar s’était bien lancé elle m’avait reproché de ne plus prendre une minute pour moi. Elle n’avait pas tort, mais elle me connaissait, c’était pas mon style. Apparemment elle n’en avait rien à foutre et me menaça de bien des choses si je ne l’accompagnais pas ce soir, elle sortit même un argument de taille avec son sourire sournois : « Tu me le dois bien. »

Voilà pourquoi j’étais remonté à mon appart-bureau alors que la soirée commençait à peine et que les clients s’amassaient déjà à l’entrée. Voilà pourquoi je pris simplement la peine de saluer mon DJ de lui présenter mon remplaçant avant de filer me préparer. Je n’avais pas fait des folies même si elle m’avait demandé de m’apprêter, un jean noir, une chemise grise aux manches remontées feraient bien l’affaire, après tout j’ai pas mieux dans ma garde-robe dépareillée.
Je pris pas la peine de me regarder dans un miroir, à vrai dire je n’y pensais même pas. Je me contentais donc de sortir de mon bureau. A peine sortit, je vis arriver vers moi deux demoiselles, une étant loin de m’être inconnue étant donné qu’il s’agissait de Caroline, la seconde captant de suite mon regard vu la beauté qu’elle était. Je la fixais un instant avant de revenir sur terre, j’en avais vu des jolis filles, après tout quand on bosse à Chicago et en plus dans un endroit brancher on les vois toutes défiler, mais aucune ne dégageait autant de prestance et d’élégance que la jeune fille à laquelle Caroline était accrochée. Je ne savais pas qu’elle venait accompagnée d’une amie, elle me connait pourtant je suis pas doué pour faire la conversation ! Mais j’étais pas au bout de ma surprise.

Passé le choc je daignais enfin regarder Caroline qui enchaîna de suite en nous présentant. J’avais alors enfin un prénom à mettre sur le visage de la belle plante. Rebekah, je n’étais pas prêt de l’oublier. J’eus uniquement le temps de sourire à la dite Rebekah et de lâcher un « Enchanté » qui était plus que sincère que déjà Caroline nous lâchait. Je la regardais sortir une excuse bidon avant de filer sans demander son reste. Pourquoi n’étais-je pas étonné ? Et d’un autre côté, pourquoi n’y avais-je pas pensé plus tôt ?
Je la regardais filer, pour le coup un peu perdu, puis Rebekah s’approcha et j’eus un sourire à ce qu’elle dit avant de répondre à mon tour : « Comment as-tu fait pour deviner ? Et vu ta tête j’imagine qu’elle ne t’avait pas non plus prévenu le but réel de cette soirée ? » Caroline jouait clairement les entremetteuses ce soir, elle connaissait mes goûts en matière de femme et elle avait fait fort. Contrairement à la plupart des nanas qui traînent dans ma boîte et qui cessent de se mouvoir pour réclamer une once d’attention ou un regard, Rebekah, elle, n’avait en rien besoin de bouger pour capter toute mon attention. Il y avait un je ne sais quoi en elle d’hypnotisant, autre que sa beauté sans égal certes, mais autre chose, un petit plus dans son regard ou peut-être dans sa manière d’être qui prouvait qu’elle n’était pas comme les autres, pas comme toutes ces nanas qui se trémoussent pour attiser les hommes, un petit quelque chose qui me donnait clairement plus envie de la connaître.
Alors je lui montrais le bar d’un signe de tête avant de lui proposer : « Tu veux quelque chose ? C’est la maison qui offre. » Complétais-je avec un sourire.
made by LUMOS MAXIMA
Revenir en haut Aller en bas

[Après N-O FLASHBACK CHICAGO] Je n'aurais jamais imainer rencontrer quelqu'un comme toi ! || Rebekah & Caleb

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Vous croyez que j'aurais jamais mis ma présentation, EH BEN NON JE L'AI FAIT, LE CHANGEMENT C'EST MAINTENANT || Kit
» Si tu vis 100 ans, j'espère bien vivre 100 ans moins un jour, comme ça, je n'aurais jamais à vivre sans toi. [PV FLY]
» (M) Will Higginson → T'aurais jamais dû partir sans te retourner...
» Je n'aurais jamais du venir ici...[PV Antalpy S. Khan]
» Je n'aurais jamais cru te revoir... (Kora)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mystic Falls Forever :: RP-