AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

Le hasard d'une rencontre. / Hope - Saya /

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Le hasard d'une rencontre. / Hope - Saya / Ven 29 Aoû - 15:15


Hope & Saya
Le hasard d'une rencontre.
Elle s’étirait, autour d’elle il n’y avait que ténèbres et pourtant elle sentait les rayons du soleil chauffer sa peau, traversant avec assurance la fenêtre de sa toute nouvelle chambre. Leur arrivée à Mystic Falls s’était faite la veille, Keisuke avait eu grand mal à ne pas s’amuser de l’enthousiasme de sa sœur lorsqu’elle découvrait la maison. Certes aveugle il ne lui avait suffis uniquement de caresser du bout des doigts les murs de la bâtisse pour la découvrir et commencer à s’y déplacer. Ce matin était son premier jour concret dans ce carrefour magique et elle n’avait qu’une impatience, le découvrir un peu plus…
Elle s’étira une seconde fois avant de se redresser, son regard fixait le vide alors qu’elle tâtonnait pour trouver cette magnifique canne offerte par son frère. Elle n’était que finesse et esthétique, Saya ne s’en séparait jamais. Elle aurait pu s’en passer et se reposer sur son don, mais comment réagiraient autrui face à la vue d’une aveugle n’ayant besoin de rien ni personne pour se mouvoir aves aisance ? De plus cette canne était son unique bien précieux et son unique protection en l’absence de Keisuke… Elle sera le pommeau dans sa main et se leva, avançant en continuant d’effleurer les murs tant qu’elle ne connaissait pas encore par cœur la configuration de la demeure. En bas il n’y avait pas un bruit. Seuls les cartons accueillirent le réveil de Saya. « Kei ? Nii-chan tu es là ? » Mais le silence et les bruits extérieurs furent son unique réponse. Elle déposa alors entièrement sa paume sur le mur et eut un sourire. Se laissant aller au passé du hall d’entrée elle vit Kei réveillé, passer et repasser dans la pièce, s’affairant puis il prit un papier et un crayon : « Salut la marmotte, comme je ne suis pas sûr que tu sois encore endormi quand je rentrerais je tenais à te prévenir, je suis parti faire quelques courses pour notre nouveau chez-nous au centre commercial. Je rentrerais dans la fin de la matinée ou le début de l’après-midi. Ne sors pas et attends que je rentre, on ira visiter la ville ensemble. NE SORS PAS TOUTE SEULE ! » La jeune fille eut un petit rire cristallin en voyant la tête de son frère, c’était ainsi qu’ils communiquaient lorsqu’il devait s’absenter et qu’il n’avait pas le temps de la prévenir. Il savait qu’elle fouinerait dans le passé pour savoir où il était alors il réagissait presque comme s’il lui parlait réellement. Elle rompit le contact alors qu’il allait passer la porte et revint alors au présent.

Elle se pressa de boire son thé et de se laver. Elle mit un peu de temps à s’habiller mais son don l’aida beaucoup à savoir dans quel carton se trouvaient ses vêtements. Elle ne fit pas dans l’extravagance après tout elle allait à l’aventure dans une ville qu’elle ne connaissait pas et qu’elle ne verrait pas réellement. Une fois prête elle ferma la demeure et se concentra pour que le contact de ses pieds et du sol l’aide à s’orienter vers le centre de la ville. Avançant lentement, sa canne claquant contre le sol devant elle, elle se plaisait à respirer l’air de la ville. Ses sens étant d’autant plus accru depuis la perte de sa vue il lui arrivait de froncer le nez lorsqu’une odeur était désagréable. Mais un sourire ne quittait pas ses lèvres. Elle se concentra d’autant plus pour avoir une image plus ou moins nette de cette ville et ses chemins, les gens qu’elle croisait lui semblaient sympathiques même si beaucoup lui accordaient un regard parfois curieux parfois empreint de pitié.
Elle arriva après une longue marche au centre commercial. Elle y entra après une certaine hésitation. Bien que ce qu’elle voyait était le passé de l’instant dans lequel elle se trouvait elle remarqua qu’il y avait beaucoup de monde. Saya restait planté devant le bâtiment, la foule l’avait toujours inquiète, bien que contrôlant son pouvoir cela demandait grande concentration, et si la fatigue la prenait et qu’elle était assaillie par le passé et/ou futur de toute cette foule ?
Elle chassa cette idée de la tête, si elle avait désobéit à Kei c’était dans le but de lui prouver ce don elle est capable, lui montrer qu’elle peut se débrouiller sans lui, lui montrer qu’il n’a plus à s’inquiéter. Alors elle prit une grande inspiration et passa les portes. Elle avait décidé de fermer presque entièrement ses visions, avançant à tâtons de nouveau mais cette fois étant réellement aveugle, parfois les ténèbres la rassuraient… Elle se concentra sur les bruits et les odeurs, contente d’être arrivée jusque-là. Mais alors qu’elle allait toucher l’un des murs pour voir un peu comment se présentait l’intérieur du centre-commercial elle fut bousculée. Sous la surprise elle lâcha sa canne et l’entendit tomber. De suite elle s’accroupit au sol pour la récupérer, sa main effleura quelqu’un et elle devina que c’était une enfant, sûrement celle qui l’avait bousculée. Son regard fixant toujours le vide elle tenta tant bien que mal de tourner son visage vers l’enfant pour lui sourire et demander : « ça va ? Tu ne t’es pas fait mal ? » Puis elle regarda le passé de ces quelques minutes pour distinguer le visage de l’enfant. C’était une jolie petite fille qui sûrement trop enjouée à être dans le centre commercial n’avait pas vu où elle allait. Mais ce qui captiva Saya fut son regard bien mature pour une si petite enfant… « Comment t’appelles-tu ? » Demanda la sorcière avec un même sourire, elle ne voulait pas regarder de suite son passé même si la petite attisait sa curiosité…


mocking jay.


Dernière édition par Saya Z. Xiao le Sam 13 Sep - 13:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Le hasard d'une rencontre. / Hope - Saya / Sam 30 Aoû - 13:26



Le hasard d'un rencontre
ft. Saya et Hope



Le matin même, alors que la petite déjeuner avec sa mère, celle ci lui avait laissé finir son déjeuné tranquillement, avant de l'envoyer jouer dans sa chambre à l'étage. Quand la petite lui avait demandé pourquoi elle ne pouvait pas rester jouer ici avec elle, elle lui avait répondu comme à chaque fois : "J'ai quelque chose à faire, des affaires de grand". La petite n'avait pas vraiment cherché à en savoir plus, sachant que cela énerverait sa maman. Elle c'était donc amusé toute seule, en s'inventant un nouveau monde autour d'elle, un monde ou elle aurait pu connaître son père. En faite elle le connaissait, elle l'avait vue à sa naissance, et même si cela remonter à deux ans, et qu'elle ne l'avait pas revu depuis, elle s'en souvenait parfaitement, certainement du à sa nature. Ce qu'elle aurait aimé que son papa soit la pour la prendre dans ces bras lorsqu'elle se faisait gronder par sa mère, puisque, même si cela arrivait très peu souvent, comme tous les enfants de son âge, il lui arrivait de faire des bêtises, ou de cachait des choses. Elle aurait aimé avoir une figure paternelle sur qui elle aurait pu prendre exemple, car ces seuls exemple pour le moment, était Noa et Shannon, les amis de Maman, mais leur présence, bien que réconfortante, était différente de la présence d'un père. Et alors qu'elle s'imaginait dans ces bras, de son oreille aussi fine que n'importe que vampire, elle entendit quelqu'un sonner à la porte, et lorsque la porte s'ouvrit enfin, par sa mère devina-t-elle, puisqu'elle était que toutes deux dans le manoir, elle entendit une voix grave, retentir en face d'elle. Une voix qu'elle connaissait parfaitement bien, qu'elle aurait reconnu entre mille, la voix de son père.

L'idée de descendre les rejoindre immédiatement la démangea, mais elle se retient, posant le crayon sur sa feuille, et abandonnant quelques minutes son dessin. Eux aussi devait avoir besoin de se retrouver. Plus d'une fois sa maman lui avait expliqué, que sa relation avec son papa était très compliqué, qu'il n'était pas vraiment ensemble comme tout les autres papa et maman. Mais Hope continuait à espérer qu'un jour, ces parents pourraient être ensemble, qu'un jour, il formerait un vrai famille, et c'est pour cette raison qu'elle les laissa discuter tout les deux. Mais très vite, alors que son père n'était la que depuis peu, elle entendit leur voix grimper d'un ton. Il était en train de se disputer. Non, Hope ne voulait pas qu'il se dispute. Elle les entendit parler rapidement parler d'elle, entendre son père demander s'il elle pourrait avoir peur de lui. Quelle idiotie. Pourquoi aurait-elle peur de son père ? Chaque jour, elle le réclamait, et maintenant qu'il était la, elle devrait avoir peur. Prenant son courage, elle sortie de sa chambre, ayant eut du mal à attraper la poignée à cause de sa petite taille. Mais lorsqu'elle arriva en haut de l'escalier, son père avait disparu. Avait-elle rêvé ? Et sa mère qui était la, debout au milieu du salon et qui se contenta de dire :

-Viens, nous allons au centre commerciale

Elle n'y comprenait plus rien. Son père était-il vraiment venu, ou avait-elle rêvé ? Ayant peur de la réaction de sa mère, et sans doute aussi de la déception que cela allait lui causé si elle lui répondait qu'il n'était jamais venu, elle préféra ne rien dire, et descendit prudemment les escaliers comme une grande sans rien demander à sa mère. Cela eu l'air de la surprendre, mais elle était tellement déçu parce qu'elle venait d'entendre, que ce soit réelle ou non.

Une fois arrivé au centre commercial, n'oubliant pas ce qu'elle venait de voir, elle retrouva tout de même sa bonne humeur. Elle adorait faire les magasins avec sa maman, et encore plus au centre commerciale, l'un de ces lieux préférait. Elles achetèrent quelques nouveaux vêtements. Pour elle, mais aussi pour sa maman. Puis, avant de continuer de faire les autres magasins, sa mère lui dit qu'il fallait qu'elle aille ranger ceux la dans la voiture, qu'elle revenait dans pas longtemps, et de ne pas bouger. La petite acquiesça d'un signe de tête, et alla s'asseoir sur un banc. Alors que sa mère n'était partie que depuis quelques minutes, la petite fille aperçu un ourson dans une des vitrines. Ce n'était qu'une peluche, mais cet ourson était juste trop mignon, et la petite fille avait craqué dessus. Même si sa maman lui avait dit de ne pas bouger, elle n'allait pas très loin, juste en face, et elle l'a retrouverait bien vite.

Sautant de son banc, la petite fille se mit alors à courir, zigzagant entre les personne qui la gênait, mais tout d'un coup, elle se sentit percuter quelqu'un. Très pressé, et concentré  dans sa course, elle n'avait pas vue la femme qui venait de tourner à sa droite, et elle la percuta de plein fouet. Elle pensa d'abord, à juste s'excuser et repartir, mais cela fut avant d'entendre un bâton tomber à terre. Elle s'arrêta donc et se retourna vers la femme, se pencha pour lui ramasser son bâton et le lui rendre

-Pardon madame

Mais pourquoi donc cette femme avait-elle un bâton ? Surtout dans un centre commerciale, avec tant de monde, cela pouvait être dangereux non ? Quelqu'un pourrait trébucher dessus. Pensant que la femme allait reprendre son chemin, maintenant son bâton récupérer, Hope s’apprêtait à se détourner, pour repartir en direction de son magasin, et de son ourson, un peu plus calmement cette fois ci, mais elle entendit tout d'un coup la voix de la femme retentir prêt d'elle

-Non.. Non, je crois que je n'ai pas mal

En faite elle en était sur, à peut prêt, mais tellement préoccuper par l'idée que son ourson pouvait lui échapper, elle ne se préoccupait pas de savoir si elle avait mal en quelque part, de plus, sa nature d'hybride faisait d'elle une petite très résistante. La femme reprit une nouvelle fois la parole pour lui demander cette fois ci son prénom. Elle hésita un moment. Du à sa nature très rare, sa mère et ses oncles lui avait bien dit de ne pas révélé son nom à n'importe qui, car sinon, cela pouvait la mettre en danger. Mais cette femme avait l'air très inoffensif, alors pourquoi pas. Elle murmura son prénom d'une toute petite voix

- Hope madame  

Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Le hasard d'une rencontre. / Hope - Saya / Lun 1 Sep - 15:35


Hope & Saya
Le hasard d'une rencontre.
Saya avait voulu s’aventurer seule dans la ville. Cela faisait tant d’années qu’elle avait perdu la vue que désormais elle savait plutôt gérer sa cécité. Bien sûr la vue lui manquait, le fait de voir le soleil, le ciel, la nature, les visages des gens à l’instant T, pas à l’aide du flou passé ou futur que lui procure son don… Ses pouvoirs aussi lui manquaient… Ses vrais pouvoirs de sorcière… Mais elle s’y était faite, parfois elle ruminait en se souvenant de ce qu’elle savait faire mais maintenant elle n’avait plus le choix. Mais bien qu’elle sache faire avec sa cécité son frère n’était pas du même avis. Plus protecteur que jamais maintenant que tous deux sont en fuite et que Saya est la seule et l’unique à posséder et contrôler un tel don hors du commun… Il ne peut donc se faire à l’idée de la voir seule vaquer à ses occupations, aller et venir sans aide, sans soutien, sans protection… La savoir s’aventurer seule dans ce monde empli de menaces et d’êtres ne pensant qu’à l’utiliser pour satisfaire leurs buts égoïstes lui était insoutenable et même impensable. Voilà pourquoi il lui avait interdit de sortir seule. Voilà pourquoi elle ne lui avait pas obéit. Elle n’est plus petite et sans défenses désormais, elle a appris, elle sait faire, mais surtout, elle désire plus que tout lui prouver qu’il n’a pas à tant s’inquiéter pour elle, qu’elle sait faire preuve de courage, de tact et de répondant si jamais elle se trouve dans une situation complexe.

Mais penser, dire et faire sont des actes bien différents en terme d’accomplissement… Saya était sûrement allée trop vite en besogne, car maintenant qu’elle se trouvait face au centre-commercial elle se rendait compte que même ce simple endroit était une situation complexe à lui seul… Non pas pour son don et l’avidité d’ennemis tant étranges que dangereux, mais plutôt pour la jeune fille de 22 ans qu’elle est, aveugle depuis quatre années, se retrouvant seule à évoluer lentement dans une foule dense, rapide et étouffante…
Elle aurait pu rebrousser chemin. Elle aurait pu saisir son téléphone, taper par automatisme le numéro de son frère afin de le contacter. Mais elle n’en fit rien et continua son épopée, continua de s’aventurer dans la masse, sa canne finement détaillée l’aidant à se frayer doucement un chemin, serrant le pommeau de fer de ses doigts fins et pâles, son seul soutien dans cet océan inconnu peuplé d’étrangers. Ces mêmes étrangers s’écartaient en la regardant soit comme une bête de foire soit avec pitié. Pourquoi donc traiter ainsi les personnes se détachant de la norme ? Ce n’était qu’injustice désagréable et blessante aux yeux de la jeune Saya.

Elle se concentrait sur son avancé, sur les sons ainsi que les odeurs, attentive à tout et se concentrant pour ne pas entendre le temps… Le temps passé, le temps à venir. Le temps de chacune de ces personnes l’entourant, la frôlant, la fixant alors qu’elle ne fixait rien d’autre que le vide, les ténèbres. Mais sa concentration fut ébranlée lorsqu’elle fut bousculée. Vif rappel à la réalité, choc pas si brutal mais qui suffit à déstabiliser l’aveugle. Le choc ne fut pas aussi fort qu’avec un adulte et la petite voix cristalline qui lui parvint finit de lui faire comprendre qu’une petite fille l’avait bousculée et non un adulte. Dans la foulée, Saya avait perdu son seul soutien et elle s’accroupit une main frôlant le sol pour trouver sa canne, pour buter contre son bois noir et la rassurer. Mais l’enfant fut plus rapide, mettant rapidement un terme à la courte panique de la jeune chinoise. Elle lui tendit en s’excusant rapidement : « Pardon madame » Une enfant très polie pour un si jeune âge…
Saya récupéra sa canne et, tout en tentant de deviner où se situait l’enfant, elle lui adressa un sourire reconnaissant : « Je t’en prie, tu n’as pas à t’excuser. Merci de m’avoir aidé. » Ajouta la jeune fille d’une voix claire en se redressant, caressant distraitement le pommeau de sa canne. La jeune sorcière aurait pu poursuivre sa route mais elle n’en fit rien étrangement…

Alors qu’elle revivait mentalement la collision elle aperçut le visage de l’enfant, comme si elle avait de nouveau recouvert la vue sauf que le visage qu’elle affichait dans sa vision était le visage surpris lors du choc, surpris par l’apparition soudaine de Saya armée de sa canne. Surprise qui laissa place à la gêne et à la culpabilité. Un visage doux et joyeux, expressif, une petite qui n’avait pas encore trois années de vie et dont le regard semblait bien plus mature au grand étonnement de Saya. Elle semblait avoir déjà tant vécu et pourtant rester une enfant… Voilà pourquoi Saya la retint, hésitante, intriguée…
N’importe quel enfant de son âge aurait pleurniché ou aurait fui pour rejoindre l’un de ses parents et se cacher dans leurs bras, succombant à la gêne, à la surprise ou à la peur de ce contact avec une inconnue. Mais cette petite n’en avait pas fait ainsi, réaction bien mature pour un si jeune âge. Voilà pourquoi Saya ne put passer à autre chose. C’était de plus sans compter son aura qui semblait détenir un passé envoûtant  sans parler d’un futur encore long… Saya le sentait, elle pouvait presque le lire dans l’air que cette petite était bien plus qu’une simple enfant, tellement plus… Pour en être certaine il aurait suffi à la jeune sorcière d’un simple contact supplémentaire… Mais pourquoi hésitait-elle ainsi ? Pourquoi craignait-elle ce qu’elle pouvait voir ? Quelle ombre pouvait bien peser sur le temps d’une si douce enfant ?

« Hope madame » hésita à répondre la petite. Saya eut un nouveau sourire : « Hope… C’est un bien joli prénom que tu as là. » La complimenta-t-elle avant d’ajouter en juste retour de présentation : « Je m’appelle Saya, enchantée de te rencontrer Hope. » Elle aurait très bien pu lui parler comme à un enfant, imiter l’air puéril et enfantin qu’adoptent tout parents s’adressant à leur petit. Mais Saya avait perçu la maturité de la dite Hope, lui parler de la sorte aurait pu l’ennuyer, la vexer ou pire, la faire fuir… Puis elle se pencha légèrement vers l’enfant se guidant plus ou moins grâce au son de la voix de la jeune Hope : « J’ai l’impression de t’avoir coupé dans ton élan. Tu allais peut-être rejoindre tes parents ? » Demanda-t-elle d’une voix calme et douce, bien qu’intriguée Saya était contente de parler à quelqu’un d’autre que son frère même si cette autre personne était une enfant haute comme trois pommes.
La présence de la petite l’apaisait étrangement, elle en oubliait presque la foule mais cela fut de courte durée comme de nouveau elles furent quelques peu bousculées. « C’est pas malin de rester au milieu du chemin ! » Braillait un homme à la voix lourde et dure tout en bousculant nonchalamment l’épaule de la jeune fille qui fixait de nouveau le vide, s’excusant de même dans le vide, n’ayant en réponse qu’une grimace désagréable qu’elle devina au claquement de langue sec qu’il effectua avant de continuer sa route. Mais Saya ne se laissa pas déconcerter et se reprit avant de tendre sa main à l’enfant : « Dis-moi Hope, est-ce que ça t’embêterait de m’aider à rejoindre l’un des côtés de l’allée ? J’ai l’impression qu’on gêne ici… » Elle usa de la même voix douce et tendre. Hope ne  comprendrait sûrement pas pourquoi Saya avait besoin de son aide, elle ne devait sûrement pas savoir ce qu’implique le fait d’être aveugle. D’ailleurs Saya aurait pu user de son pouvoir pour y aller seule et ne pas importuner plus l’enfant, mais elle n’en fit rien. Ainsi elle aurait droit à son second contact avec la jeune Hope, ainsi peut-être aurait-elle le temps d’en savoir plus sur ce qui l’intriguait tant la concernant…


mocking jay.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Le hasard d'une rencontre. / Hope - Saya / Mar 2 Sep - 12:35



Le hasard d'un rencontre
ft. Saya et Hope



Lorsqu'elle avait rendu son bâton à la femme qu'elle venait de bousculer par erreur, elle avait eu un léger contact. Léger, mais qui l'avait néanmoins rassurer. La femme qui se trouvait en face d'elle, n'était ni un vampire, elle avait la peau trop chaude pour cela, mais elle n'était pas un loup garou non plus, sa température corporelle n'étant pas assez élevé. C'était la première fois qu'elle se servait de la température corporelle pour essayer de connaître la nature réelle d'une personne, mais elle s'apercevait à l'instant, à quel point un simple contact, même infime pouvait en révélé beaucoup sur une personne. Et une sourire se dessina sur son visage, ravi d'avoir apprit et découvert quelque chose seul, sans l'aide de sa mère, ou d'une quelconque autre personne. Elle étai fière d'elle. Mais ce n'était pas ce qui rassurait le plus la jeune hybride, non. C'était étrange, mais lorsqu'elle rencontrait une personne, elle c'était toujours fié à son instinct. Et jusqu'à présent, il ne c'était jamais trompé. Et à l'heure actuelle, son instinct lui disait qu'elle n'avait aucune raison de se méfier de cette femme, et elle espérait ne pas se tromper. De toute façon, sa mère n'allait sans doute pas tarder à revenir, et si elle c'était trompé, elle ne tarderait pas à le découvrir.

En pensant à sa mère, elle se rendit compte qu'elle venait d'enfreindre la seule règle qu'elle lui avait imposé pour sa sécurité. Elle ne devait pas bouger, elle aurait du rester sur le banc, à attendre sa maman patiemment, et elle était en plein milieu du centre, entrain de parler avec une inconnu. Elle allait se faire gronder, mais son ourson lui avait paru tellement doux, et elle avait tellement eu envie de s'approcher pour que personne ne le lui vole, qu'elle en avait oublié les consigne de sa mère. Mais elle n'allait sans doute pas rester bien longtemps à parler avec cette femme, elle l'avait bousculé, elle c'était excusé, et un peu curieuse, la femme lui avait demandé son prénom, mais elle ne s'attarderait sans doute pas plus longtemps, ayant des choses plus importante à faire. On ne venait pas dans un centre commerciale sans raison. Mais elle avait visiblement tord, puisqu'elle reprit la parole peu de temps après, pour se présenter aussi

-Je le suis aussi madame

Mure, oui Hope l'était, elle était très mure pour son âge, mais pas assez pour avoir un vocabulaire plus développé que celui la. Ce n'était déjà pas mal, parce que en rencontrant d'autre enfant de son âge, elle c'était rendu compte qu'elle parlait beaucoup mieux qu'eux. En faite, elle c'était rendu compte qu'elle faisait tout, plus facilement qu'eux, mais c'était sans doute du à sa nature d'hybride. Bien, maintenant que les présentation était faite, elle allait pouvoir retourner vers son ourson, et cette femme allait la laisser tranquille, mais étrangement Hope n'avait pas envie de s'en aller. Elle ne pouvait s'empêcher de fixer cette femme, et son bâton s'y étrange. Elle ne comprenait toujours pas pourquoi elle avait besoin de se bâton, dans un lieu aussi peuplé. Et son regard, son regard était tellement étrange. On aurait dit qu'il était constamment dans le vide, complètement ailleurs, à chaque fois qu'elle s'adressait à elle, elle regardait ailleurs, pas très loin d'elle, mais elle ne la regardait pas elle non plus. Cette femme avait l'air tellement étrange, c'était la première fois que Hope rencontrait quelqu'un qui avait ce genre d'habitude. Elle était méfiante bien sur, ces parents l'avaient assez prévenu pour ne pas qu'elle fasse confiance à n'importe qui, aussi gentille soit la personne, mais elle était aussi intriguer. Elle voulait en savoir plus, c'était chaque jour le but de Hope, en apprendre un peu plus sur la vie, et sur les gens qui l'entourait, et si elle restait prêt de cette femme, elle en aurait enfin peut être l'occasion. Car, ce n'était pas avec ces parents qu'elle pouvait en apprendre plus. Il avait bien trop peur pour elle pour risquait de la faire trop sortir, ou qu'on lui fasse du mal, et ils refusaient sans arrêt de lui en révéler plus, la jugeant trop petit pour comprendre. Mais la jeune fille était bien plus mature qu'il n'avait l'air de le penser, elle était assez grande pour que sa maman lui explique pourquoi son père ne vivait pas avec elle, elle était assez grande pour comprendre les problèmes de sa mère, et même pourrait-elle peut être les aider. Mais tout cela était impossible car il ne voulait rien lui révéler pour sa protection.

Mais cette femme, qui était devant elle. Elle accepterait peut être de lui parler, de lui expliquer pourquoi elle agissait ainsi, pourquoi elle se promenait avec un bâton à la main, elle avait tellement de question, mais avait-elle le droit de question une inconnu sur des choses qui étaient aussi intime. Cela gênerait sans doute la femme de parler de ça, alors, elle se contenta de la dévisageait, sans oser poser la moindre question, et la femme revint elle même à la charge en lui demandant ce qu'elle était en train de faire avant qu'elle ne la bouscule

-Non. J'avais vue un ourson en vitrine, et je ne voulais pas qu'on me le pique

Elle leva la tête vers la vitrine qu'elle visait un peu plus tôt, juste avant de percuter cette femme si intrigante. Il était toujours la, il n'avait pas bouger, et personne n'était venu le chercher. Comment aucun autre enfant ne pouvait vouloir de cette ourson, il avait l'air si doux, si chaud, et il était tellement mignon, posait de cette manière en vitrine. Elle s'attendait à tout moment que quelqu'un vienne le lui prendre. Mais ce n'était pourtant pas le cas,et même si elle voulait continuer à parler cette femme, elle se prit à espérer que sa maman allait se dépêcher pour venir le lui acheter.

Elle reporta son attention sur la femme qui était toujours en train de regarder dans le vide, juste a temps pour la voir se faire bousculer une nouvelle fois, mais cette fois ci par un homme, qui lui, voyait parfaitement ou il allait, et avait fait exprès de bousculer la femme pour lui montrer qu'elle gênait. Il était brusque, et ne s'excusa même pas. Étonné de voir des personnes aussi méchante, elle était contente de ne pas avoir bousculer quelqu'un comme cette homme, et qui n'aurait pas manqué de l'engueuler devant tout le monde. Comme quoi, il pouvait aussi y avoir de très mauvaise personne même dans un lieu aussi chaud. Même s'il avait raison, et qu'elle aurait pu se pousser du chemin pour aller discuter dans un coin un peu plus tranquille, il aurait tout de même pu faire attention, et s'adresser à elle de façon plus sympathique. Mais elle n'eut pas le temps de penser à tout cela, que l'homme était déjà repartie, et que la femme en face d'elle lui tendait sa main, en reprenant la parole. Avec un petit sourire, la petite fille prit la main de dame pour la conduire, non verre le banc le plus proche, mais plutôt, vers le magasin qu'elle visait, et vers la vitrine ou était installé son ourson. Encore une fois, elle était intriguer, ne comprenant pas pourquoi cette femme avait besoin de son aide



Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Le hasard d'une rencontre. / Hope - Saya / Sam 13 Sep - 13:26


Hope & Saya
Le hasard d'une rencontre.
L'enfant était calme et ne s'était pas enfuit, après tout Saya ne faisait rien pour éveiller sa méfiance ou l'effrayer. La jeune fille était intriguée par le peu qu'elle avait perçu d'Hope. Cette enfant aurait intrigué n'importe qui, humain ou non, vu son niveau de maturité si avancé. La petite fille lui donna la raison de sa hâte et Saya eut un sourire attendri. Un tel mélange de maturité et de jeunesse était si rare. Elle était à la fois enfant sans n'être que cela. Saya allait pour la questionner sur cet ourson qui avait l'air si attrayant, elle aussi en avait eu un quand elle avait été enfant, son père le lui avait offert et si elle n'avait pas dû fuir de son village natal alors elle l'aurait encore aujourd'hui... Elle ne put ajouter quelque commentaire que ce soit qu'un homme au tempérament bien trempé bouscula l'aveugle et enchaîna avec des reproches.
Alors Hope accepta d'aider Saya pour la mener sur le côté de l'allée. La petite main de l'enfant vint s'emparer de celle de la sorcière. Saya sentait que l'enfant la mener vers la vitrine comme toutes deux allaient dans le sens de sa course. Saya ne s'aider qu'un peu de sa canne histoire de ne pas chuter de nouveau. Mais son esprit était ailleurs, son regard semblait fixer le vide et pourtant il voyait tant... Oui Saya profitait de ce nouveau contact pour découvrir le passé d'Hope, laissant libre court à son don. Les images fusaient dans son esprit à une vitesse folle, ne s'arrêtant qu'à des moments importants, marquants de son histoire.

La petite venait au monde et découvrait pour la première fois le visage de sa mère. Ce visage ne disait rien à Saya, mais son expression la fit sourire, tant d'amour dans le regard de cette nouvelle mère. Puis Saya découvrit le père de l'enfant et Saya se raidit un instant lorsqu'un instant plus terre quelqu'un prononça son nom. Niklaus Mikaelson, l'hybride originel, voilà pourquoi elle était si particulière, ce n'était pas une simple enfant mais la fille du premier hybride sur Terre.
Une si jeune fille et déjà tant de menaces pesaient sur elle... Saya le voyait, le départ de la Nouvelle Orléans, l'arrivée à Mystic Falls alors qu'elle n'était qu'un bébé, le stress familial,  les conflits, l'évolution de l'enfant, l'absence d'un père, la tristesse d'une mère, l'incompréhension de l'enfant face à tant de secrets ... Oui, Saya voyait tout et cela l'attristait encore plus. Elle se demandait comment faisait cette enfant pour sourire encore. Désormais elle comprenait pourquoi Hope lui avait semblé si mure, elle n'avait pas le choix que ce soit de par sa nature comme de par le contexte dans lequel elle évoluait...
Saya découvrait le passé plus proche de l'enfant désormais, la rencontre de tant d'adultes, elle ne put s'empêcher de se demander si c'était un environnement si favorable pour un enfant de 2ans? N'être qu'avec des adultes, ne rien comprendre de ce qui se trame autours d'elle, ne pas rencontrer plus d'enfants de son âge,  devoir être plus grande qu'elle ne l'est réellement... Mais cela n'empêchait pas que l'enfant sourit aujourd'hui encore, Saya eut un sourire alors qu'elle découvrait les expressions que la petite Hope avait affichés quelques temps plus tôt lors de leur conversation au milieu de l'allée. Elle releva notamment le doute qu'elle éprouvait face à la jeune femme,  sa canne étrange qu'elle regardait avec incertitude...

Elle sentit alors Hope s'arrêter et elle lâcha sa main. Elle questionna la jeune demoiselle : « C'est dans cette vitrine que se trouve ton ourson? » dit-elle en tendant une main légèrement hésitant jusqu'à ce que ses doigts effleurent la vitrine. Elle découvert alors le passé de la vitrine et vit une vendeuse installer des peluches de toutes sortes : « Alors, il est comment? » puis elle décida d'éclairer Hope quant au fait qu'elle ait cette canne : « Je ne vois pas, c'est pour ça que j'ai besoin de tes descriptions... » déclara-t'elle simplement en montrant d'un doigt ses yeux fixant continuellement le vide.


mocking jay.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Le hasard d'une rencontre. / Hope - Saya / Jeu 23 Oct - 20:57

NOTE ADMIN: RP TOUJOURS D'ACTUALITE ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Le hasard d'une rencontre. / Hope - Saya / Sam 25 Oct - 19:20

Il faut voir avec Hope étant donné que c'est normalement à elle de répondre, mais si elle ne souhaite plus continuer alors tu pourras l'archiver.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Le hasard d'une rencontre. / Hope - Saya / Dim 2 Nov - 22:04

Oui oui. Je suis désolé. J'ai été pas mal absente du coup j'ai pas mal de retard dans mes rp, j'y repond prochainement
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Le hasard d'une rencontre. / Hope - Saya / Lun 24 Nov - 19:07

Sorcière de passage!
Pas de réponses depuis la dernière relance il y a trois semaines...
Est-ce que ce RP est toujours d'actualité ou pas?
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le hasard d'une rencontre. / Hope - Saya /

Revenir en haut Aller en bas

Le hasard d'une rencontre. / Hope - Saya /

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» La loi Hope, est-ce une solution? et IT?
» Le Congres americain pourrait adopter le HOPE
» • I hope that tomorrow will be better
» Le HOPE, une bouffée de gaz carbonique pour l’économie ?
» 01. Only Hope • Dakota (terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mystic Falls Forever :: RP-