AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

Il était une fois ... Des retrouvailles & Shannon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Il était une fois ... Des retrouvailles & Shannon Ven 16 Mai - 18:54



Il était une fois... Des retrouvailles

"SHANNON AND NOA "



    Une histoire commence toujours par ... il était une fois. Et bien celle que je vais vous racontez aussi. La seule différence c'est que Noa va se faire un malin plaisir de vous la racontez avec sa version des choses. Noa et Shannon. Une vieille histoire d'amitié qui débuta par de violences disputes, suivies de bagarres. Nos deux amis se sont rencontrés par l'intermédiaire de Jules. Une amie commune. A cette époque, Noa sortait tout juste avec elle et ne voyait en Shannon, non pas un prétendant, parce que même si le vampire avait un certain charme, il n'égalait en rien celui de Noa. Ne le prenez pas pour un narcissique. Loin de la. Il ne doit son physique qu'a un travail sans relâche. Mais bref, la n'est pas le propos.

    Le jour de leur rencontre était marquée dans sa mémoire. Une mémoire qui jamais ne pourrait oublier ce sentiment d'avoir trouver un partenaire. Même si leur nature était faite pour qu'ils se détestent cordialement, cela n'est jamais arrivé. Shannon, c'était présenté a lui, tout simple. Vêtu d'un jean et d'une chemise, Callaghan avait vite montrer les crocs a son approche. Jules avait apaisé les choses mais les rancœurs des siècles passées étaient encore bien présente entre eux. Il avait fallu beaucoup de diplomatie, de temps avant que les deux compères soient amis. Puis Shannon avait disparu de la planète. Impossible de le retrouver. Le jeune Callaghan n'avait pas su comment affronter ce départ. Pleurer?! Hors de question. Et puis cela ne faisait pas parti de sa philosophie de vie. Mais, il devait reconnaître qu'il l'avait traquer. Pendant quelques mois il avait chercher sa trace... Fouillant, derrière chaque buisson, chaque recoin sombre qu'il avait pu croiser. Callaghan avait délaisser sa meute le temps de le trouver. Après trois long mois de recherche intempestive et infructueuse, il s'était résigner.

    Affamé par ces mois de courses, Callaghan c'était écroulé comme une masse avant de se voir venir offrir un magnifique festin par... C'était Maya. Une louve brune qui avait le regard morose... Ne comprenant pas ce qui se passait il n'avait eu des explications que quelques jours après son retour au sein de la meute. Jules était décédée. Elle avait été par un vampire. Comme beaucoup d'entre eux... Fou de rage Noa avait été a la poursuite de nombreux suceur de sang et les avaient dépecé comme des monstres...

    Chassant d'une main lasse ces horribles pensées, Callaghan regarda avec attention tout ce qui pouvait se passer... Le vent soufflait a travers l'épaisseur des arbres mais aucune brise ne se faisait sentir. Mais il était sur que c'était lui. Après tout, il venait ici, chaque soir depuis des années. Une promesse restait une promesse... A son retour il viendrait sur le terrain de foot... Shannon avait promis. Et de mémoire de loup, Shannon n'avait jamais manqué la moindre promesse.

    - Alors tu es finalement revenu...

    Lui cracha-t-il sans prendre la peine de le regarder...



fiche par century sex.


Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Il était une fois ... Des retrouvailles & Shannon Lun 19 Mai - 19:08


Football Stadium  ◈ Noa P. Callaghan & Shannon B. Hedlund
Il était une fois...
Des Retrouvailles


 

L
a nuit été tombée sur Mystic Falls, et pour moi, ça a toujours été la partie la plus intéressante d’une journée… D’ordinaire j’allais m’éclater dans les bars me trouver de quoi me mettre sous les crocs ou simplement de quoi me tenir compagnie ou m’amuser et l’alcool coulait à flot, mais pas ce soir. Ce soir je sortais de chez moi, fraichement installé à Mystic Falls, cartons à peine déballés si ce n’est le nécessaire, je passais chiper une bouteille dans le drug store qui fermait à pas d’heure, un seul regard et j’eus le droit de prendre ce que je voulais et mon choix se fit sur une bouteille de Jack.
J’allais dans les rues de Mystic Falls, les gens sortaient de chez eux et allaient et venaient, inconscient des monstres qui rodent parmi eux, de ces êtres qui les entourent, voire sont plus nombreux qu’eux, et qui peuvent surtout les détruire en un claquement de doigts si l’envie les prenait. Mais cette envie je ne l’avais pas ce soir, j’avais déjà trouvé de quoi me rassasier et donc ma soif de sang n’était pas un soucis pour ce soir. Puis plus important… J’avais une promesse à tenir.

Une promesse de longue date qui plus est, un rendez-vous, une habitude, presque un rite si vous voulez tout savoir… Une promesse faite à un ami. Il n’en avait pas toujours été un d’ailleurs, j’eus un petit souvenir amusé en me remémorant notre rencontre. Il avait été sur ses gardes c’était peu de le dire… Mais si j’avais pu copiner avec une louve pourquoi pas avec un loup ? Et ça avait fini par se faire, pas possible de le regretter. Je ne vois pas pourquoi on devrait se cantonner à l’idée du loup et du vampire qui se haïssent et ne vivent que pour se déchiqueter les uns les autres. Personnellement j’ai toujours été contre les ‘on dit’ et surtout contre que l’on m’impose de faire quoique ce soit ou d’agir de quelque manière que ce soit. Et ça avait bien payé, je me foutais de ce que les autres pouvaient en penser, en attendant, je m’étais fait un pote moi.

Bon niveau amitié c’est vrai que je ne suis pas celui qui gère le plus… J’avoue… C’est vrai que ça n’avait sûrement pas été une bonne idée de filer l’air de rien, comme un voleur, sans prévenir qui que ce soit… Mais j’étais comme ça, j’ai jamais vraiment réussi à gérer niveau relation de toutes sortes que ce soit, vivant au jour le jour, tenant aux gens mais sans forcément que ce soit perçu, sauf quand on me connaissait suffisamment pour le deviner. Bref. Je les avais laissés en plan, lui et sa copine, Jules. Mais maintenant je suis de retour alors tout est pour le mieux non ?

J’arrivais sur le terrain de foot et bien avant d’y arriver je perçus cette odeur forte et sauvage typique des loups. J’eus un sourire, j’avoue que j’avais pensé qu’ils auraient pu ne plus être dans la ville ou qu’il aurait arrêté de venir tout simplement là où l’on se donnait rendez-vous. Mais une promesse reste une promesse.
Ma vitesse vampirique me permis de le rejoindre rapidement et je découvris Noa installé sur les gradins, à fixer le vide. Il avait ressenti ma venue, je n’en attendais pas moins de lui et eu un petit sourire amusé à la tonalité désagréable qu’il aimait se donner.

« Avoues que je t’ai manqué ! »

Ajoutais-je en venant m’adosser en face de lui à la barrière des tribunes, je lui adressais un sourire en coin, content de le retrouver, ça fait toujours du bien de retrouver d’anciens potes, de vrais amis. Je lui tendis alors la bouteille et ajoutais :

« Regarde, j’ai ramené de quoi faire la paix, j’avoue que j’ai pas gérer en partant à l’improviste… »

Ajoutais-je avec un faux air gêné. J’aurais pu au moins donner un peu plus de nouvelles, je devais l’avouer, ou au moins en demander un peu. Mais j’avais été aussi pas mal pris, entre Amelia, mais aussi la recherche de mon créateur, ça avait été du boulot. Puis j’avais mes neuf siècles de vie à fêter, ça vaut bien un petit tour du monde non ?

« Alors, Noa, comment as-tu fais pour vivre sans ma présence ? »

Ajoutais-je en sublimant au summum mon importance dans sa vie, bien sûr, mais pour détendre avant tout. Après tout, je connaissais Noa, bien qu’il se soit toujours donné un air de brute je sentais qu’il y avait quelque chose de changé en lui, un je ne sais quoi qui faisait une différence énorme…
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Il était une fois ... Des retrouvailles & Shannon Mar 20 Mai - 20:04



Il était une fois... des retrouvailles

"SHANNON & NOA"



    Noa mit un certain temps avant de répondre à sa question. D'ailleurs il eu un sourire amusé car même si Shannon était parti depuis un bail; cela faisait toujours plaisir de voir qu'il n'avait pas changé. Entre eux cela avait toujours été à couteau tiré mais Callaghan aurait pu lui confier sa vie sans hésiter. Comme il aurait donné la sienne pour ce vampire...

    Vampire. Qui aurait pu imaginer qu'un jour, il serait ami avec cette espèce. Lui qui avait passé de nombreux mois, au début de sa mutation en loup, à les traquer... Les détruire pour qu'ils n'en restent plus un dernier. Cette haine envers les vampires, il l'avait depuis sa plus tendre enfance. Son père, son grand père et ses oncles lui avaient constamment rabattu sans cesse la même histoire sur cette malédiction. Enfant on croit forcément ses parents. Après tout ce sont eux qui savent ce qui est le mieux pour nous. Ce qu'il faut faire et ne pas faire. Les règles du bien et du mal. Encore une fois aucune option car il n'y avait jamais eu de juste milieu. Choisir son camp. Semer la haine, la colère, la vengeance et la destruction ou bien accepter de l'inverse. Mais finalement pour chacun de ceux qui choisissent ces options le résultat est le même car encore une fois des gens se séparent. Alors qui ont apprenaient à vivre et à cohabiter avec des gens différents de nous, ont accepteraient plus facilement les difficultés car on aurait eu le savoir et ainsi faire ses propres choix.

    Et ce choix Noa l'avait fais en acceptant d'apprendre à connaitre Shannon. De voir en lui le personnage qu'il était vraiment selon ses propres idées à Noa. Pas a ceux de sa famille. Cependant il faut savoir une chose ce n'était pas parce que Callaghan apprécie quelqu'un qu'il rampera à ses pieds ou le suppliera. Non. Si une personne le quittait, il l'acceptait même si c'était douloureux et difficile et faisait avec en ce disant que finalement il avait fais son choix et que justement un ami doit pouvoir tous les accepter. Qu'importe les conséquences. Mais n'allait surtout pas en parler de ce côté rabat joie car les filles fuiraient. Garder le côté mauvais garçon amusait beaucoup Callaghan et quand une situation était délectable et bien Noa aimait la prolonger jusqu'au bout. Les effets de son amitié avec Shannon. Quand il le sentit en train de s'asseoir a côté de lui, Callaghan ne bougea pas d'un pouce. Même pas un tremblement. Il resta impassible. Il se décida en lui même de ne pas répondre à la question de son pote car la réponse était évidente : oui il lui avait manqué, leurs nombreuses beuveries ensemble, les bagarres en groupe, le tripotage avec les nanas et les nombreuses parties de poker ensemble. Mais plutôt que de le reconnaître, il préféra se taire et ne rien dire car ce n'était pas la peine de remuer le passé. Quand il lui tendit la bouteille, un sourire amusé naquit sur ses lèvres.

    * Comme au bon vieux temps; vieux frère* se dit pour lui même le jeune homme. Il déboucha la bouteille et avala rapidement trois bonnes gorgées de ce liquide ambré. Il reconnu son erreur et Noa n'allait pas lui en dissuader de sitôt. A voir combien de temps il mettrait pour relever la taquinerie de Callaghan. Mais Noa préféra encore pour le moment ne rien dire pour laisser planer le doute d'un mauvais accueil. Il se justifierait plus tard. Car une fois qu'il aura tout raconter à Shannon les choses allaient changer et vengeance serait enclenché. Une guerre allait pointer le bout de son nez et Noa voulait des réponses avec l'aide de son ami, il en aurait...



fiche par century sex.


Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Il était une fois ... Des retrouvailles & Shannon Jeu 29 Mai - 10:25


Football Stadium  ◈ Noa P. Callaghan & Shannon B. Hedlund
Il était une fois...
Des Retrouvailles


 

J'
avais rejoint Noa comme promis et le trouver là me prouva que lui aussi savait tenir ses promesses. En même temps je n’en doutais pas de lui. Même s’il se donnait à son image de mec brute qui n’a besoin de rien ni personne je savais qu’il n’était pas un mec chiant à se la péter toutes les deux minutes et c’était d’ailleurs pour ça qu’on s’était entendu. L’air de rien, même si on avait l’air complétement différent on se ressemblait pas mal.
J’étais d’ailleurs content qu’on soit passé au-delà de nos natures, si ce n’avait pas été le cas ça aurait fait longtemps qu’on se serait sauté à la gorge l’un de l’autre. Pour ma part je n’ai jamais été gêné du fait qu’il soit loup. J’ai jamais fait dans le racisme ou dans la discrimination donc bon à la rencontre avec Noa c’était plus sa manière d’être et de penser qui m’intéressait plutôt que de savoir s’il était loup, chasseur, vamp, humain ou je ne sais quoi ! Je me serais bien ennuyé si je m’en étais préoccupé ! Car comme je l’ai déjà dit, on se ressemble et diable comme on s’est éclaté tous les deux ! Que ce soit pour faire tomber de leur trônes ceux qui se croient tout puissants, ou encore de faire tomber dans nos bras d’adorables demoiselles, de jouer en clair avec le monde…

Bref, ce soir on se retrouvait enfin après tout ce temps et il s’amusait à faire le mur… Muet et sourd à ce que je disais. Je l’avais cherché en même temps je devais bien me l’avouer… Je réprimais un petit sourire amusé lorsque je le vis malgré tout prendre la bouteille. Il faisait genre qu’il boudait rien que pour me faire culpabiliser, mais je voyais son sourire. Même le fait qu’il prenne la bouteille était signe qu’il se jouait de moi. En même temps je n’en attendais pas moins de sa part.

Toujours installé à ses côtés je décidais de le taquiner à mon tour, étant plus gamin que lui je m’amusais à lui poquer le front d’un doigt en insistant :

« Noa…. Noaaaa…. Boude pas…. J’ai dis que j’étais désolé !! Youhou…. »

Je plissais mes yeux mécontents de le voir jouer aussi longtemps. Puis je lui repiquais vivement la bouteille, me levant pour lui faire face et descendre une longue gorgée de la bouteille :

« Quand on me fait la tête on boit pas… »


Ajoutais-je avant d’avoir un petit rire amusé de cette situation. Ouais il m’avait manqué ce petit loup je devais me l’avouer, c’était sympa de le retrouver. Et ce plaisir semblait partagé, bien que parfaitement dissimulé !  
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Il était une fois ... Des retrouvailles & Shannon Mar 3 Juin - 12:40



Il était une fois... des retrouvailles

"Shannon & Noa"



    Le bruit des oiseaux se faisait entendre. Le vent ne glissait même pas entre les arbres. L’alcool apaisait les disputes et calmait les nerfs du loup. Le stade était tellement calme que cela en était totalement étonnant. D’ordinaire des pseudos joueurs de foot venaient faire les malins sur le terrain en croisant les doigts pour qu’ils ne leur arrivent rien. Ils aiment se donner des airs virils alors qu’en réalité ce sont des enfants qui ont encore besoin de leur maman et qu’on leur tienne la main pour les rassurer. Cette image fit sourire Callaghan qui commençait à en avoir marre de ne rien dire à son pote. Car malgré tout ce qui s’était passé, il était là non ?! Il était venu, avait emmené de l’alcool alors à quoi bon ressassé son départ et plutôt apprécier l’instant présent. Noa se leva et étira ses muscles endoloris par la course d’hier soir… Il avait commis une énorme faute hier soir… Se transformer au lac, n’était finalement pas une bonne idée. Cela était rageant car, il avait besoin d’avoir son coin à lui, pour devenir son autre moitié et être en harmonie avec ce qu’il croyait au plus profond de lui. Callaghan aurait dû faire attention mais pour le coup, il n’y avait pas pensé. Et quand ce vampire avait surgit, il n’avait qu’une idée en tête, lui arracher la tête et le voir brûler au soleil. Mais cela n’était jamais arrivé avec Shannon. Normal, Jules ne l’aurait jamais accepté qu’il tue un vampire qu’elle appréciait de cette manière. Et encore moins sans raison. Jules avait un degré concernant le bien et le mal plus élevé que la plupart des gens. Baillant un coup, Callaghan se réinstalla à côté de Shannon et ne put s’empêcher de lui attraper son doigt avant qu’il lui touche a nouveau son front :

    - Arrête Sha ! Ca va tu as gagné ! Range ton doigt avant que je ne le brise et que tu m’en colles une encore et que je te rende la pareille.

    Lui demanda sans sourciller Callaghan. Shannon avait toujours eu un côté plus enfantin que lui. Il aimait être immortel. Il aimait pouvoir vivre des choses à fond et même si ensemble, ils avaient fait les quatre cent coups, Noa n’avait plus envie de jouer. Du moins pour le moment, car une fois que les choses seraient dite Callaghan allait emmener Sha faire un petit tour et fêter son retour. Après tout faire passer l’amusement avant les explications pouvait se faire. Mais… Il voulait des explications ! Sinon, Callaghan, n’arrêterait pas d’y penser. Passant une main dans ses cheveux bruns, un peu trop grand, il se gratta la tête cherchant un moyen de lancer le truc… Ce n’était pas son fort de demander des trucs. Il préférait forcer les gens à le faire, mais son pote le connaissait trop bien, pour se laisser berner aussi facilement.

    - Pourquoi t’es parti ?

    Pas de ressenti ! Pas de reproches ! Juste une question. Callaghan voulait une réponse franche et il savait qu’avec Sha il en aurait une.



fiche par century sex.


Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Il était une fois ... Des retrouvailles & Shannon Dim 22 Juin - 8:44


Football Stadium  ◈ Noa P. Callaghan & Shannon B. Hedlund
Il était une fois...
Des Retrouvailles


 

I
l n’y avait pas âmes qui vivent dans ce stade hormis nous deux… Rectification, hormis Noa. Dommage on aurait pu jouer à embêter les fêtards qui viennent faire les malins dans les gradins en nocturne, ou alors taquiner une ou deux demoiselles pour leur décrocher un sourire. Mais pour le moment il fallait déjà que je parvienne à ôter cet air constipé de la gueule de Noa qui jouait au roi du silence pour, je l’avais deviné, me punir de mon absence et surtout pour ne pas avoir prévenu.
Heureusement je le connaissais suffisamment pour deviner qu’il jouait et qu’il s’amusait surtout à se jouer de moi. J’allais pas le lui reprocher j’aurais sûrement fait pareil. Je lui poquais la tempe pour l’énerver et il me chopa le doigt. Des fois j’oubliais la force naturelle des p’tits loups…

« Aïeuh ! »

Feignais-je en soufflant sur mon doigt qu’il avait relâché. Puis il parla enfin et je dis avec étonnement et toujours taquinerie :

« Mais il parle ! Tu n’es donc pas devenu muet en mon absence ! Hallelujah ! »

J’eus un petit rire à ce qu’il dit il avait raison mieux valait que j’arrête de le taquiner, pour l’instant, après tout je n’étais pas venu pour ça. J’avais remarqué que Callaghan avait changé, non pas parce qu’il m’avait boudé quelque peu, mais dans son regard et dans l’expression de son regard je devinais bien qu’il avait quelque chose qui le titillait, dont il avait besoin de parler, d’expliquer et que cela demanderait du sérieux. Chose que je n’avais pas grande difficulté à lui apporter si besoin est.
Je laissais donc de côté mon caractère d’enfant chiant et intenable pour retourner dans celle du pote à l’écoute et prêt à répondre à cette discussion. Noa se faisait misère à essayer de lancer le truc, rare de le voir ainsi, vraiment rare… Je pris une gorgée de la bouteille alors qu’il se décidait et lâchait une question.
Une question très simple et courte et pourtant lourde de signification et de demande. Pourquoi j’étais parti… Bonne question. Pour beaucoup j’aurais répondu froidement avec un sourire en coin que ce ne sont pas leurs affaires, évitant sûrement la réponse par ennui. Mais là je savais que Noa avait besoin de savoir franchement la raison de mon départ, pourquoi je l’avais laissé en plan du jour au lendemain.

Je ne me fis pas prier à répondre mais pris tout de même quelques secondes pour organiser ma réponse. Je me lançais alors à mon tour, jouant distraitement avec la bouteille, faisant tourner l’alcool en silence en son creux :

« Je n’ai jamais eu pour habitude de m’attacher depuis que je suis devenu vampire. Toujours en solitaire, sans rendre de compte à qui que ce soit, vivant au jour le jour et surtout selon mes envies. Quand j’ai retrouvé Jules et que je t’ai rencontré au final je me suis bien senti dans cette petite ville, et j’y suis resté plus longtemps que prévu… »

Je marquais une petite pause me remémorant cette époque où on était tous les trois et où on s’éclatait bien, le moment de la rencontre un peu difficile mais ensuite une connaissance tournant à l’amitié, Jules étant bien heureuse de nous voir nous entendre, s’amusant à la faire elle aussi tourner en bourrique, bref l’éclate comme il m’est rarement arrivé de connaître. Du moins avec des potes. Je n’en ai pas eu des vrais depuis bien longtemps et avec eux je découvrais cette amitié plutôt sympathique.
Mais je ne savais pas gérer, je n’étais pas fort pour ça et encore moins pour partager ce que je ressens. J’avais eu besoin de partir sur un coup de tête, comme ça m’arrivait souvent. Mais je ne savais pas dire ‘au revoir’. J’avais en même temps j’aimais eu l’occasion de le dire. Puis ces ‘au revoir’ auraient sûrement été difficiles parce qu’il aurait fallu que je leur explique la raison et sur le moment je n’en avais pas qui aurait pu être comprise. Bref, ne me prenant jamais la tête, j’étais parti en catimini, sans un mot, sans rien dire promettant simplement de revenir. Mais voilà qu’aujourd’hui Noa désirait connaître la raison, à moi d’essayer de lui expliquer au mieux…

« De toute mon existence j’ai jamais eu à dire au revoir à qui que ce soit, donc moi et les ‘au revoir’ ça fait deux. Puis c’était par désir de liberté que je suis parti, de découvrir un peu plus et je pensais que vous ne comprendriez pas la raison. »

Ce fut à mon tour de me gratter le crâne, fronçant le nez en me disant que j’étais pas supra clair quand même comme mec, alors je résumais :

« En clair j’avais besoin de partir un peu, de retourner à mes activités de vampire solo et j’ai pas su vous faire face pour les ‘au revoir’ »

Car par activité de vampire solo je sous-entendais très bien mes jeux nocturnes et quelques massacres, résultats de pulsions meurtrières qui me prenaient du temps de mon humanité, suite à la perte de ma mère et de ma sœur.

« Mais tu me connais, tu savais que j’allais revenir non ? »

Le questionnais-je à mon tour, connaissant malgré tout la réponse, sinon il ne serait pas là ce soir. 
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Il était une fois ... Des retrouvailles & Shannon Dim 29 Juin - 12:34





















 ❝ Il était une fois... des retrouvailles ❞
L'amitié est difficile a trouver mais une fois que tu l'as... Ne lâche pas! ~





    Le trait d’humour de son vieux pote eu raison de son scepticisme et il ne put s’empêcher d’exploser de rire… Ce rire franc et massif qui n’était pas sorti de sa bouche depuis tellement longtemps… A tel point qu’il lui fallut un moment pour se calmer… C’était comme si tous ses ressentiments, ses pointes de colère à son égard pour la mort de son frère Adam, à celui de son père Mackenzi pour les années de torture qu’il leurs avaient fait subir… La colère qu’il ressentait envers son propre clan qu’il l’avait mis de côté le laissant seul et sans famille. Livrer à lui-même. Noa était capable de beaucoup de chose en étant seul mais quand tu as 17 ans que tu es responsable de la mort de ton frangin, que toi-même tu souffres autant que tout le monde –peut-être même plus- et que ta soit disant famille, celle qui jamais ne t’abandonnera, te laisse tomber comme une vieille chaussette tu as de quoi devenir barjot :- Vas-y Sha ! Continue de te payer ma tête ! Tu ne paies rien pour attendre !Je repris d’une main vive la bouteille et engloutis une nouvelle fois le doux liquide… Boire avec Sha restait toujours un moment sympa. Le jeune loup n’allait pas le bouder non plus éternellement. Il avait compris que son départ m’avait blessé ; il s’était excusé (ce qui était loin d’être dans ses habitudes) Callaghan, n’allait pas en faire toute une maladie ! Une fois qu’il eut fini de me raconter le pourquoi du comment de son départ, et pour détendre l’atmosphère, Callaghan lui répondit :- T’inquiètes vieux ! N’oublie pas ce qu’on avait dit ! Pas à se justifier. Qu’importe nos actes. Chacun reste maitre de son destin. Mais tu dois savoir, qu’après ton départ je t’ai cherché pendant un bon moment. Jules c’était inquiété de ton départ soudain… Et tu la connaissais… Quand elle avait une idée en tête rien ne pouvait l’en empêché…Callaghan s’arrêta net, se rendant compte, que parler de Jules, était toujours douloureux mais que Sha n’était pas encore au courant de son décès… Le vampire avait employé le présent… Hors Noa venait d’employé le passé… Il lâcha directement la bombe, sans avoir besoin de supporter les questions de Shannon !- Jules est morte… Pendant que j’étais parti à ta recherche. Noa ne voulait pas que Shannon s’imagine qu’il était le responsable. Car Okay ce petit vampire avait un tempérament de feu mais toucher aux gens qu’il aime et la mort vous est assurez.De plus Noa ne le prenait pas pour responsable… Le seul qui l’était vraiment c’était lui. Il aurait dû l’emmener avec lui… Je pensais qu’elle était en sécurité mais en réalité non. Depuis je cherche le moyen de me venger mais comme d’habitude je me retrouve obliger de soudoyé, forcé et quémander des informations en échanges ne service plus au moins dangereux… Il reprit son souffle…Mais tu es revenu… cela change la donne… Alors vieux frère ? Prêt à m’aider ? Prit de crampe et de blessure intérieur, Noa préféra faire les cents pas et proposa un jeu à Shannon :- Une course. Prêt qui arrive vers le bout du terrain, paye sa tournée à l’autre.




© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Il était une fois ... Des retrouvailles & Shannon Mer 9 Juil - 12:58


Football Stadium  ◈ Noa P. Callaghan & Shannon B. Hedlund
Il était une fois...
Des Retrouvailles


 

E
nfin Noa se mit à rire ce qui me fit sourire. Ça faisait plaisir de plus le voir faire sa gueule d’enterrement ! ça avait manqué ces délires et ces fous rires. J’eus un petit rire à ce qu’il dit le laissant engloutir une grande rasade d’alcool avant de me rouler une cigarette, comme à chaque fois qu’on se retrouvait à boire et à délirer. C’était comme si rien n’avait changé et que ces quelques temps passaient séparés n’avaient jamais eu lieu. Chacun avait retrouvé son vieux pote et en était content, profitait et demandait pas plus. Ça me convenait plus qu’amplement.
Mais je continuais de trouver à Noa un air plus sombre que d’ordinaire, air que je ne parvenais pas à expliquer et je ne lui demandais pas d’explication, je connaissais parfaitement Noa, s’il avait quelque chose à me dire, il le ferait de lui-même, il prendrait les devants et m’expliquerait sinon il suffirait que je patiente ou que je laisse de côté mon ressenti. Ça avait toujours fonctionné comme ça entre nous et ça le sera sûrement éternellement.

Je lui expliquais tant bien que mal le pourquoi du comment ça se faisait que j’étais parti du jour au lendemain. Comme toujours les explications étaient tout sauf mon fort mais apparemment je me débrouillais pas si mal, Noa me rassura même en me disant qu’il comprenait et qu’on oubliait.

« Je demande pas plus, désolé de vous avoir inquiété la prochaine fois je vous laisserais un petit mot ! »

Ajoutais-je avec un petit rire alors qu’il me disait que j’avais inquiété Jules. Mais plus il parlait d’elle plus mon sourire s’effaçait. Pourquoi employer autant de temps au passé ? Mes sourcils se fronçaient malgré moi, ne comprenant pas et ne sachant trop si j’avais envie de comprendre. Car je devinais bien sûr et tout s’expliquait ainsi. La raison de cet air sombre nouveau à Noa, ses emplois du passé en parlant de Jules son ex et une de mes plus grandes amies…
J’allais le questionner, mais ça aussi Noa l’avait prévu, et il préféra ne pas faire durer plus longtemps le suspens, lâchant l’information de suite, évacuant ce poids lourd qui devait peser sur ses épaules. Jules était morte. Mon regard s’assombrit d’autant plus lorsqu’il dit que c’était alors qu’il était parti à ma recherche. La culpabilité, la peine, la tristesse mais surtout la haine, voilà tout ce que je ressentais à l’instant, maudissant celui ou ceux qui avait osé s’en prendre à Jules, elle qui ne méritait en rien de mourir aussi tôt…
Je ne disais rien, serrant les poings alors que Noa continuait son explication, tirant nerveusement sur ma clope en imaginant mille et une torture que subirait le bourreau de notre belle Jules… Je ne pensais pas que la faute revenait à Noa, mais comprenait qu’il se sente coupable, il était son compagnon, il devait se sentir horrible de n’avoir su la protéger ou n’être à ses côtés. Je connaissais ce sentiment, je l’avais connu aussi du temps de mon humanité, mais je ne disais rien pour le réconforter, car dans son regard je voyais bien que cette culpabilité animait d’autant plus son désir de vengeance, j’avais eu le même autrefois et il en aurait besoin, cela le rendrait d’autant plus fort et déterminé.
Il m’expliqua qu’il n’avait pas chômé, qu’il avait cherché, rusé pour trouver le coupable. Je dis tout simplement après une nouvelle taffe, recrachant la fumée :

« Et tu l’as trouvé ? »

J’eus un sourire lorsqu’il me dit que comme j’étais revenu la donne changeait, il ne pouvait avoir plus raison. J’étais encore sous le choc, dégoûté, Jules et son sourire me manquerait éternellement, son amitié et sa gaieté aussi, alors laisser le coupable impuni me paraissait impossible, quel qu’il soit. J’adressais alors un sourire à Noa en répondant avec évidence :

« A ton avis ? A deux la chasse sera d’autant plus excitante… »

Je ne pouvais me résoudre à ne pas l’aider, je voulais savoir qui l’avait tuer et le faire autant souffrir que l’avait été mon pote, mon amie et que je l’étais actuellement. Il allait morfler, il n’avait même pas idée. Son crime ne resterait pas impuni c’était certain.
Je vis Noa se redresser, mal à l’aise, il était blessé de parler de Jules, ça se lisait facilement dans son regard. Il avait besoin de se changer les idées, il n’était pas du genre sentimental et encore moins à pleurer sur son sort, il était fort et je sentais qu’il voulait l’être d’autant plus pour Jules. Je n’allais pas le forcer à se morfondre et je n’allais pas l’être non plus. Ni l’un ni l’autre n’étions ainsi, préférant agir plutôt que de pleurer sur sa perte. On aurait tout le temps de le faire autours d’un verre une fois que celui qui l’aurait arrachée de ce monde ne serait plus.
Je me redressais donc et m’étirais, tirant une dernière longue taffe de ma clope avant de l’écraser et de dire amuser avant de m’élancer ajoutant en commençant ma course, rapide de par mon statut de vampire mais sachant qu’il l’était aussi de par sa nature de loup :

« Prépare-toi à payer alors mon petit loup, pour moi un whisky d’accord ! »
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Il était une fois ... Des retrouvailles & Shannon Mar 15 Juil - 13:00

Some saw the sun, some saw the smoke, some heard the guns, some bent the bow.  Sometimes the wire must tense for the note. Caught in the fire, say oh, we’re about to explode. Carry your world, I’ll carry your world. Some far away, some search for gold, some dragon to slay. Heaven we hope is just up the road. Show me the way, Lord because I'm about to explode. Carry your world and all your hurt.
The Golden Trio

Parfois, mettre des mots sur des sentiments, des ressentis, des émotions avait du bon. Cela nous laissait la possibilité de se sentir encore humain. Il m'arrivait souvent en ce moment de chercher un moyen d'éteindre mon humanité... De l'oublier à tout jamais et de ne plus passer mon temps à chercher, a aider et soutenir les gens. Je mourrais d'envie d'évacuer cette putain de tristesse qui me rongeait intérieurement comme de l'acide sur du métal! Mais non! Mon côté viril en prendrait un sacré coup! Bien que Shannon soit un pote dont j'étais terriblement proche, je savais que je ne me laisserai jamais allé à se genre de stupidité! Je pourrais en entendre parler pendant des mois et mois si jamais je le faisais.

Les propos de Shannon me fit sourire. Il avait toujours eu le chic pour dédramatiser une situation. Vu l'ordre de celle ci. Je savais que lui aussi souffrait. Jules avait été une amie proche. Ils avaient fais des choses en ensemble. Ce qui me soulageait c'était que malgré sa mort, notre amitié, restait intacte. Que finalement nous étions fais pour être ami. J'avais juger bon de lui parler de cet accident car ne pas le faire aurait été dégueulasse de ma part. De plus je tenais absolument à ce qu'il m'aide! Je ne m'occupais que rarement des affaires des autres; partant du principe que ce n'était pas les miennes et que chacun devait se débrouiller mais toucher aux "miens" était passible, à mes yeux, de la plus dure sentence qu'un loup-garou peut donner: la mort. Qu'importe la race! Tu touches à ma famille, je te tue! Et on avait touché à Jules! Vengeance était devenu mon slogan! Je répondis à la question de Shannon en réfléchissant bien à la manière de le faire:

- Oui! J'ai mordu son pion Damon Salvatore voila quelques jours et j'attend qu'il m'emmène voir la personne qui devrais le soigner! Cependant qu'on mette bien les choses aux claires Sha! Qu'importe ce qu'il puisse m'en coûter, tu dois me promettre , que le moment ou je te demanderais de quitter les lieux, tu le feras. Sans rien me demander! Tu écouteras et tu me laissera au nom de notre amitié!"

C'était la seule condition dans le cas où il me réponde que je pouvais aller me faire voir, je savais que je le laisserai sur le banc de touche sans la culpabilité! Mais pour l'heure j'en avais marre de cette expression de chien battu que je devais avoir. Je pouvais aisément lire la pitié dans le regard de mon pote et cela ne me mit encore plus mal à l'aise! Shannon avait fini sa clope! J'avais jamais compris son plaisir de d'inhaler ses saloperies. Mais lui parler des risques serait vains car une fois immortel, les risques n'existent plus! Le soleil disparaissait derrière les collines et le lycée de Mystic commençait à prendre une forme différente et des couleurs aussi! Les rayons nous inondaient de sa chaleur! Heureusement que Sha portait une bague de jour! D'ici une bonne petite heure, la nuit serait tombée et la chasse allait pouvoir commencer! Je l'attendais avec impatience! Qu'importe ce qui passe sous mes crocs: Je désirais qu'une chose chasser! Le vampire me devançait d'un bon mètre mais face a un loup-garou aussi athlétic que moi il n'aurait aucune chance. Soouriant je me sentis revenir en moi-même quand mes pieds touchèrent la terre. J'inhalait profondément une bouffée d'air et ressenti toutes les épices, toutes les odeurs qui se trouvait dans cet endroit!

- Run run run Shannon!
© Grey WIND.


Dernière édition par Noa P. Callaghan le Ven 25 Juil - 12:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Il était une fois ... Des retrouvailles & Shannon Mar 22 Juil - 17:18


Football Stadium  ◈ Noa P. Callaghan & Shannon B. Hedlund
Il était une fois...
Des Retrouvailles


 

C
e qui me reliait à Noa était Jules. La plupart du temps, lorsque la personne qui lie deux autres personnes n’est plus de ce monde alors ces deux individus n’ont plus de contacts, n’ont plus d’intérêts à se voir ni se contacter. Sauf que malgré le fait que Jules ne soit plus, Noa avait continué de m’attendre à notre point de rendez-vous et pour ma part, je ne partais pas pour aller vaquer à d’autres occupations. Non, notre relation était plus que ça, une vraie amitié. Comme quoi, nous avions réussi à se forger une amitié en plus des liens complices qui nous unissaient à Jules. Et, en quelques sortes, je savais que la mort de Jules nous liait d’autant plus, partageant la même peine bien qu’elle soit plus intense chez Noa sans aucuns doutes.

Laisser les crimes impunis n’était pas mon style, surtout quand il s’agit de mes potes. C’était pareil pour Noa, son instinct de loup le poussant à la vengeance. Bon, bien sûr, je n’ai pas toujours été un ange calme, docile et irréprochable. J’en ai tué des gens par pur plaisir ou envie, cédant à mes pulsions naturelles. Mais je me suis considérablement calmé quand même, me rabattant sur ceux et celles qui le méritent ou le cherchent.

J’écoutais Noa qui m’expliquait ce qu’il avait déjà fait pour avancer un peu son plan de vengeance. Il parla d’un certain Damon Salvator, ce nom me disait quelque chsoe mais je ne cherchais pas plus loin, c’était pas la préoccupation du jour. J’aimais bien son plan, mais je ne savais pas qu’on pouvait guérir d’une blessure de loup, c’est pour ça que j’évitais toujours de trop les mettre en colère, surtout les jolies louves, celles que je côtoie le plus.
Bref. Il posa une seule condition, que je n’interfère pas quand il me le demanderait. Je ne mis pas longtemps à y répondre.

« Compte sur moi, je ne me mettrais pas sur ton chemin mais ne serais pas loin en cas de besoin. »

Non, je ne rouspétais pas, je ne niais pas, je ne contrais pas. J’avais moi aussi connu ce désir intenable de vengeance. Peut-être même plus fort, comme pour ma part je n’avais pas pris le temps de mettre en place un plan trop complexe. Du temps de mon humanité, alors que ma mère et ma jeune sœur avaient été assassinées et torturées sous mes yeux…
Je comprenais parfaitement qu’il désire mettre fin au connard seul et je savais surtout qu’il en avait besoin. J’aurais, moi aussi, aimé lui arracher les membres, mais me contenterais d’aider Noa pour mettre à mal la cible et le regarderais se venger, nous venger, la venger avec plaisir.

On laissa la vengeance de côté pour faire une course et surtout apaiser l’ambiance et les esprits. Nous élançant, on touchait sol et commencions notre course. Bien que vampire, les loups restent plus rapides, j’aurais plus vite fait de m’agripper à son dos dans une figure et de le double à la fin de sa course, mais je n’en fis rien, continuant la course, même si cela ne me fatiguait pas, l’air battant sur mon visage faisait le plus grand bien. Puis je lui devais bien une tournée après tout.
Noa arriva le premier de quelques secondes, comme prévu et je m’étalais au sol, ni fatigué, ni essoufflé, pas plus que Noa, mais fixant le ciel qui s’assombrissait.

« Bon, bin la première tournée est pour moi, t’inquiète c’est toi qui raque à la deuxième mon p’tit ! »
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Il était une fois ... Des retrouvailles & Shannon Ven 25 Juil - 13:14

Some saw the sun, some saw the smoke, some heard the guns, some bent the bow.  Sometimes the wire must tense for the note. Caught in the fire, say oh, we’re about to explode. Carry your world, I’ll carry your world. Some far away, some search for gold, some dragon to slay. Heaven we hope is just up the road. Show me the way, Lord because I'm about to explode. Carry your world and all your hurt.
The Golden Trio

On avait toujours pu tout se dire avec Shannon! C'est cela qui faisait de notre amitié quelque chose de concret! C'était facile de laisser aller les choses. Si je ne l'aimais pas comme le frère que j'ai perdu et nous avions fais les quatre cents coups. Mais cette fois, ce que je lui ai demander allait beaucoup plus loin que mettre du papier WC dans les maisons abandonnée où de remplacer de l'huile de moteur par un pack de bière ce que je lui demandais  pourrait lui coûter la vie. Allais je prendre ce risque.

*Non.*

Pourtant j'aurai besoin de soutien et un soutien vampirique n'étais pas à cracher dans la soupe. Surtout celui de Sha. Il n'avait pas ma rapidité en course mais question traque et protection de proie était parfait. Dans ma tête, un plan complexe se montait. Je me doutais que je ne pouvais pas engager toute ma meute la-dedans. Et pas Hayley Marshall non plus... Toute manière aucun d'eux ne m'aurait suivi.

- Pas de parole en l'air Sha! Ce fumier est à moi! Je te laisse l’amocher mais c'est à moi que reviens l'arrachage du coeur.

En espérant que tout se passerait comme je le voulais. Je devais peaufiner les détails. La course me faisais du bien. Nous foulions le sol, comme deux vieux chasseurs. Je pris la longueur d'avance sujet mon pote le vampire. Au bout d'un certains temps nous nous ecrouliâmes  ensemble par terre, coeur battant à tout rompre... Des perles de sueurs perlaient au niveau de mon front et ma gorge était assoifée... J'avais tellement soif que je ne renierais même pas un verre d'eau.

- Je me sens vivant.

Cette sensation m'avait déserté depuis tellement de moi que je fus moi même choqué de cette constatation... Heureusement que mon vampire préféré n'était pas susceptible  car si il l'avait été il ne m'aurait pas pardonné d'avoir dis cela... Jetant un coup d’œil dans le ciel, je fis le même constat que Shannon... De lourd nuages noirs arrivaient... l'air était plus chaud, plus lourd. Prêt à exploser. J'avais toujours aimé l'orage... Ce sentiment de toute puissante quand tu es loup et que tu peux courir dans la foret sans n'avoir peur de rien, ni de personne car aux yeux des autres tu restes invisibles...

- Ouais il est temps que tu te trouves ta discipline...

Lui répondis je en riant.
© Grey WIND.


Dernière édition par Noa P. Callaghan le Sam 16 Aoû - 14:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Il était une fois ... Des retrouvailles & Shannon Dim 10 Aoû - 21:59


Football Stadium  ◈ Noa P. Callaghan & Shannon B. Hedlund
Il était une fois...
Des Retrouvailles


 

A
vec Noa, ce qui était bien c’est qu’il n’était pas nécessaire de tourner autour du pot, on disait les choses cash, crument même. Mais au moins c’était dit. Que ce soit une nouvelle, un reproche ou une simple remarque c’était dit, l’autre en prenait compte ou pas c’était pas le souci, au moins c’était sorti. Pas de cachoteries et autres conneries, non une amitié sincère, y’a que ça de vrai.
Pour le moment Noa avait besoin de moi. Eh oui c’est bien beau d’être loup mais c’est pas rien d’avoir un vampire de 900 piges qui assure vos arrières. Et j’assurerais toujours celles de Noa, comme je l’ai dit, une amitié sincère, une amitié solide et réelle, alors j’allais pas flancher pour si peu. J’eus un sourire lorsqu’il me demanda indirectement de lui confirmer que je n’interviendrais pas :

« Tu me connais Noa, je n’interviendrais pas, je comprends parfaitement, laisse-moi juste lui en flanquer une et assister à l’arrachage de cœur, ça me conviendra parfaitement. »

Je n’allais pas demander plus, je n’avais pas besoin de plus. Jules serait vengée, c’était le principal, que ce soit de ma main ou de celle de Noa ça ne m’importait pas. Le plus important était que ce connard crève et que Noa se libère de ce fardeau, alors je n’interviendrais pas, quoiqu’il arrive, une promesse faite à Noa était une vraie promesse, et surtout pas des paroles en l’air.

On fit alors notre course, ça faisait du bien, même si j’étais mort et que je ne fatiguais pas ça n’empêche que recevoir le vent rafraîchissait et éclairait l’esprit après cette triste nouvelle. Jules allait me manquer, ça c’était clair, mais un sentiment primait pour le moment sur ce manque et cette triste perte, le désir de la voir venger. J’étais impatient de voir Noa m’exposer son plan, de connaître le tueur de ma vieille amie et de le voir périr sous les griffes du lycan.
On finit par terre, le cœur de Noa battait à tout rompre, le mien n’avait pas émis la moindre pulsation depuis neuf siècle alors ce calme ne m’étonna pas. J’eus un petit sourire en l’entendant dire sa phrase, fixant le ciel je dis sur un ton légèrement moqueur pour détendre d’autant plus l’atmosphère :

« Frimeur. »

Référence au fait que j’étais loin de me sentir comme lui. Je m’en moquais certes mais c’était histoire de le taquiner un peu plus, j’avais pas eu l’occasion de le faire depuis un moment… J’avais très bien compris ce qu’il voulait vraiment dire, et le fait qu’il se sente vivant me rassurait intérieurement bien sûr.
On restait un moment ainsi, regardant l’orage approcher. J’étais pressé qu’il explose, un bon gros orage, c’est toujours bien délire. Je pris appui sur mes mains, paumes appuyées au-dessus de mes épaules et m’élançais pour me relever d’un bond. Je tendis alors une main, même s’il n’en avait pas besoin, à Noa pour qu’il se relève et dit :

« Alors on va le boire se verre ou tu veux faire trempette ? On trouvera sûrement des minettes qui ont peur des malheureux petits éclairs à réconforter ! »

Ajoutais-je avec un haussement de sourcils qui en disait long sur ce que je sous-entendais, c’était clair comme de l’eau de roche.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Il était une fois ... Des retrouvailles & Shannon Sam 16 Aoû - 14:36

Some saw the sun, some saw the smoke, some heard the guns, some bent the bow.  Sometimes the wire must tense for the note. Caught in the fire, say oh, we’re about to explode. Carry your world, I’ll carry your world. Some far away, some search for gold, some dragon to slay. Heaven we hope is just up the road. Show me the way, Lord because I'm about to explode. Carry your world and all your hurt.
The Golden Trio

Il était facile pour de vrai ami d'être séparé, éloigné pendant des jours, des mois, des années où même des siècles. Une fois retrouver on pouvait alors reprendre là où on s'était arrêter comme si le temps ne s'était jamais vraiment écoulé. Comme si il n'y avait eu aucune séparation. Tout simplement comme si le temps n'avait aucune prise sur les liens qui unissaient deux personnes qui avait de l'affection l'une pour l'autre. C'est exactement ainsi que je pourrais décrire ma relation avec Shannon. Entre lui et moi les choses étaient simples et posées. Pas de demi-mesure. Pas de double jeu et surtout aucune hypocrisie. Tu dis quelque chose, tu encaisses et tu passes à autre chose. Pas de besoin de chercher à comprendre le pourquoi du comment. Etre libre voila comment nous voyions les choses. J'avais déjà moi même un fil a la patte une fois par mois et je n'allais certainement pas faire la même chose avec mes amis. Chacun était de libre de faire ce que bon lui semblait. Mais comme aujourd'hui, où j'avais besoin de lui... Il avait répondu présent.

- Pas de problème! Il sera entièrement à toi!

Lui répondis je en haussant les épaules. Sha ne demandait pas la lune. Je n'allais pas lui priver de cette vengeance dont il avait surement besoin pour faire son deuil en déduisis je pour moi dans mon coin. Pour en revenir a l'idée générale de notre relation d'ami, je me demande quand même à quoi bon chercher des explications sur telle ou telle chose comme pouvait le faire les femmes. Un autre de nos nombreux points en commun! Nous aimions tout deux le sexe opposé et parfois ils nous ai venu a l'idée de se chercher mutuellement une petite greluche pour se taquiner... Bizarrement à chaque fois nous nous rapportions des mets peu comestible tant point de vue beauté que physique. Mais jamais je n'avais rien dis car ainsi nous avions basé notre terme d'amitié et cela me convenait parfaitement.

- Aller vas y Sha arrête cinq minutes! Je sais que tu en meurs d'envie...

Lui répondis je du tac au tac. Je ne fis aucun autre commentaire et mais je ne pus qu'approuver son idée de nous chercher de jolies femmes! Pourquoi ne pas corser un peu le jeu et le tourner en défi... J'allais immédiatement lui poser la question:

- Cela me convient mais es tu sûre qu'Amélia ne dira rien? De plus pourquoi nous contenter que de quelques minettes qu'en avec ton don de persuasion nous pouvons nous ramener des centaines de jolies femmes pour nous! Une soirée! Comme au bon vieux temps!

J'ajoutais un sourire carnassier au lèvre:

- Choisis en pour moi et je t'en choisirai... Celui qui récupérera le plus de femme sera le vainqueur!
© Grey WIND.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Il était une fois ... Des retrouvailles & Shannon Ven 29 Aoû - 19:35


Football Stadium  ◈ Noa P. Callaghan & Shannon B. Hedlund
Il était une fois...
Des Retrouvailles


 

N
oa accepta finalement de me laisser goûter au plaisir d’en mettre une à celui qui avait tué Jules. Je ne dis rien mais lui était reconnaissant. Tout comme lui je n’ai pas pour habitude de laisser les injustices, les crimes et autres joyeusetés sans conséquences, j’en avais besoin, pas autant que lui, notre relation avec Jules différait entre l’un et l’autre, mais il n’empêche que j’en avais malgré tout besoin. Je ne dis rien parce qu’il est inutile de se morfondre en remerciement avec Noa, tout comme avec moi, on est pas ce style de mec, on fait pas dans les sentiments.
Voilà pourquoi j’haussais les épaules quand il me parla d’Amelia. C’était compliqué avec elle, je ne fais pas dans les sentiments, je ne veux pas de sentiments et pourtant elle m’attire toujours vers elle comme un aimant. Mais elle sait que je ne suis pas ce genre de mec, ça fait 900 ans que je ne fais pas dans le sentimental et je n’ai pas envie de changer. Les sentiments, cet amour dont tout le monde parle m’a rendu faible une fois et j’ai trop perdu à cause de ça, c’est peut-être puéril comme raisonnement mais il est hors de question que ça m’arrive de nouveau. C’est tout. Et je suis têtu alors voilà…

« Amelia sait parfaitement que je vais voir à droite à gauche, on sort pas ensemble, pas de contraintes, pas de limites, juste là quand elle a besoin de moi. »

Répondis-je. Certes Amelia était plus que les filles que je drague dans les bars, que je ramène chez moi pour une nuit avant de jeter nonchalamment. Avec elle j’avais une histoire, mais on reste sexfriends. Je suis conscient de ce qu’elle ressent pour moi, mais je suis aussi conscient du fait que si un jour elle vient me dire qu’elle a quelqu’un d’autre et que c’est fini alors je ne pourrais être qu’heureux pour elle. Je ne ferais pas dans les sentiments. Enfin j’espérais ! Adios l’humanité bon sang !
J’eus un petit rire lorsqu’il dit qu’on pouvait toujours user de ma capacité d’hypnose, j’eus un petit haussement de sourcils en ajoutant taquin :

« Héhé c’est bien utile d’avoir un vamp en pote hein ? Attends on débarque dans le bar je les hypnotise toutes pour qu’elles nous courent après et on s’éclate à voir les autres mecs rager… surtout si certaines d’entre elles sont leurs copines ! »

Comment foutre la merde en une soirée dans la vie des autres… Mais ça je m’en fous un peu, tant que Noa et moi on s’éclate y’a que ça qui me va ! Puis il ajouta un peu de piment à notre jeu pour ce soir. Je ne pouvais qu’accepter bien sûr :

« D’accord ça marche, celui qui à la fin de la soirée se retrouve avec le plus de numéro de téléphone de nanas remporte le jeu. Bien sûr comme je suis toujours bon joueur avec toi je n’userais pas (trop) de mon don d’hypnose… »

Ajoutais-je avec un petit clin d’œil joueur.  
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Il était une fois ... Des retrouvailles & Shannon Mar 2 Sep - 10:58

Shannon avait toujours eu un don avec les nanas! Un don pour s'attirer des barjots mais aussi un don pour dégoter les plus puissantes et dangereuses femmes que je n'avais jamais rencontré. Est ce par son don d'hyphnose qu'il réussissait ces coups? La question m'avait hanté pendant de nombreuses années mais bizarrement cela n'était jamais arrivé! Bien au contraire, à ma connaissance, Shannon n'avait jamais chercher à utiliser ses pouvoirs pour avoir une femme dans son lit! Pour ma part je n'avais pas à me plaindre non plus! J'avais eu les femmes les plus piquantes et les plus sexy mais j'avais toujours éviter d'en prendre des trop intelligentes je le reconnais! J'avais toujours aimé la superficialité dont certaines femmes étaient dotés! Du moment qu'elles étaient bonnes au lit et qu'elles acceptaient toutes mes idées les plus hard au pieu le reste je m'en foutais...
"Tsss Sha! A d'autre! C'est surtout que tu as peur qu'elle ne se sauve une fois qu'elle se rendra compte de quel beau parleur tu es!" lui répondis je pour l'embêter! Car je n'étais pas dupe! J'étais beaucoup de chose mais certainement pas stupide ni même naif! Je voyais bien que malgré les grands airs qu'il se donnait et les belles phrases qu'il me sortait qu'avec la sorcière les choses étaient différentes... Et je pense même que le jour où elle voudras aller voir ailleurs, le premier à s'y opposé sera lui... Je poussai plus loin le jeu: " Alors tu ne verras pas d'un mauvais oeil que je l'invite à boire un verre..." Je risquais de me faire mordre par le vampire mais notre relation avait toujours été ainsi! Taquine et bougre! Ce ne serait pas Sha si il prenait tout au sérieux! " Tu sais que même avec les mois écoulés tu n'as rien perdu de tes idées loufouques!" lui répondis je en haussant les épaules! relevant la tête, j'avais l’œil qui pétillait de l'idée de Shannon et ajoutais je déjà tout exciter par cette idée: " Mais Deal! Je voudrais bien te voir à l'oeuvre!" Car oui, nous connaissions nos natures respectives, nous connaissions nos pouvoirs mais jamais Sha ne m'avais vu me transformer comme je ne l'avais jamais vu utiliser certains de ces pouvoirs. Cette barrière n'avait jamais été franchie tout simplement parce que nous n'étions peut être pas prêt! " Encore une fois tu parles beaucoup Sha! Mais tu n'agis pas!" Lui répondis je en avisant d'un oeil sur pour y dénicher une première concurrente! iIl ne me fallut pas longtemps pour le repérer: " D'ailleurs le devoir m'appelle..." Je le plantais là sans autre forme de procès!

Hj: désolée pour le non code et pour la petite réponse!
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Il était une fois ... Des retrouvailles & Shannon Sam 6 Sep - 14:25


Football Stadium  ◈ Noa P. Callaghan & Shannon B. Hedlund
Il était une fois...
Des Retrouvailles


 

J’
eus un sourire mais n’ajouta rien à ce qu’il dit sur Amelia. Je n’avais rien à ajouter comme après tout cela ne regardait qu’elle et moi puis je n’étais vraiment pas du genre à aimer parler de mes sentiments surtout concernant Amelia. C’était bizarre, mais bon on passait de très bons moments en tant que Sexfriends alors pourquoi gâcher tout ça avec des sentiments ? Surtout que je ne me sentais largement pas capable de ne pas regarder d’autres femmes.

« Parce que toi tu trouves ça intéressant d’avoir une seule femme dans ta vie peut-être ? »

Ajoutais-je en référence aux conquêtes qu’il enchaînait tout aussi bien que moi. Il avait été sérieux un temps, avec Jules, ne l’était plus du tout et il n’allait pas me dire que ça le dérangeait… Sinon il pourrait très facilement se trouver une nana intéressante pour passer le reste de ses jours à ses côtés, ça j’en doutais pas le moins du monde. Il me taquinait avec Amelia et je le savais parfaitement. Qu’il aille boire un verre avec elle ? Si je disais non c’est sûr qu’il me prendrait la main dans le sac, je n’étais pas suffisamment bête pour me laisser faire, alors je répondis avec un grand sourire :

« Mais je t’en pries, tu vas voir elle est de très bonne compagnie, à la seule condition que tu ne la lasses pas bien sûr… »

Ajoutais-je avec un petit rire. Amelia n’était pas une fille facile non plus, voilà pourquoi cela ne me dérangeait en rien. Je la connais depuis un moment je sais comment elle fonctionne. Puis je pris un faux air outré :

« Moi ?! Des idées loufoques ? Tu parles ! On se ferait chier sans mon génie ! »

Ajoutais-je en faisant le fier, me foutant presque de moi-même. En même temps avant de se moquer des autres faut savoir se moquer de soi-même non ? Et bien c’est ce que je faisais, je ne prenais ni les autres, ni moi-même au sérieux et ça m’éclatait.
On papotait, on papotait mais il était l’heure de lancer le jeu, déjà Noa me faussait compagnie et j’eus un petit sourire en coin. Je regardais un peu autours avant de tomber sur deux demoiselles, aussi appétissantes que jolies, des aguicheuses à la vue de ce qu’elles montraient. Je m’approchais avec un sourire, un regard suffit à en faire sourire l’une, un clin d’œil suffit à la deuxième. Alors je commençais la conversation :

« Bonsoir mes jolies, comment se fait-il que d’aussi jolies demoiselles ne soit pas accompagnées ? »

C’était tout ce qu’il leur fallait, les filles faciles portaient bien leur nom…

Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Il était une fois ... Des retrouvailles & Shannon Mar 9 Sep - 18:52

Shannon me connaissait trop bien. Mes petites pics concernant da chère et tendre Amélia ne me concernait pas le moins du monde. Cette faculté que nous avions tous deux de pouvoir penser à certaines choses et interprété la réaction de l'autre était ce qui faisait de notre amitié infaillible.  Oui infaillible.  Aucune femme aucune disputes aucun désaccord ne pourrait nous séparer.  Nous avions vécu trop de chose ensemble pour nous laisser aller à de telle bassesse.  Nous n'étions pas comme les nanas pas besoin de toujours chercher un sujet de discorde une petite faille pour chercher à se venger. Je secouait la tete et lui répondit 

- Personne ne dit non à Noa tu le sais bien. Mais je ne touche pas aux sorcières je préfère les petites humaines elles sont plus facilement manipulable. 

Lui répondis je en riant. Je laissais le sujet de sa copine de côté car chacun avait ses petits secrets et je n'étais pas un bon copain pour ma part. Les conquêtes je les avais enchaînés. Les tatouages sur mon corps le prouvait. Seulement je n'avais pas besoin de l'exposer à la vu de tous pour ne pas attirer trop d'attention.  Seul Shannon connaissait la signification de mes tatouages.

-  Ah la fin de la soirée tu viens avec moi pour mon tatouage. Parce que tu te doutes bien que je n'aurai aucun mal à toutes les faire craquer. 

Alors que je me trouvais en compagnie de deux magnifiques jeunes femmes absolument divine mais avec peu de jugeote ( les meilleures forcément ) je jetais un coup d'oeil à Sha qui avait l'air en excellente compagnie.  Prenant mes deux proies par les bras je rejoignit bien vite mon ami et fit rapidement les présentations 

- les filles je vous présente mon ami Sha.  Soyez agréable et aller nous chercher à boire pendant que je m entretiens avec lui.

Je leut tapa les fesses et les regarda s'en aller en pouffer comme deux idiotes.   Puis voyant les deux conquêtes de mon ami je leur gis un clin d'oeil et déclara à voix basse au vampire 

- Je suis prêt à te laisser mordre devant moi une de ces jeunes femmes ce soir.  Ni vu ni connu fêtons dignement ton retour et ma future vengeance. 

J'étais en forme ce soir et plus j'allais attirer l'attention de l'Originel plus je serais content
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Il était une fois ... Des retrouvailles & Shannon

Revenir en haut Aller en bas

Il était une fois ... Des retrouvailles & Shannon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Il était une fois ... Des retrouvailles & Shannon
» Il était une fois... Carrefour!
» Il était une fois Sophie la girafe
» Il était une fois la légion [DVDRiP]Guerre
» Il était une fois, une jeune fille nommée Katharina....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mystic Falls Forever :: RP-