AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

Drugs, Fangs & Blood [ pv Angie ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Drugs, Fangs & Blood [ pv Angie ] Jeu 1 Mai - 16:43


Ancienne Eglise  ◈ Angie D. Johnson & Shannon B. Hedlund
Drugs, Fangs & Blood
Angie & Shannon


 

L'
ennui... Il venait de me surprendre alors que j'étais étalé sur mon canapé en mode loque ne sachant trop que faire de ma soirée. Je m'ennuyais. ça m'arrivait rarement, mais m'arrivait quand même. Et ça me faisait toujours autant chier. Sirotant une bouteille de sang frai tiré de la veille je me relevais avec lassitude. Lorsque je m'ennuyais, ça m'énervait et lorsque je m'énerve, j'ai faim. Et la plupart du temps ça se solde par une sortie nocturne. ça allait de nouveau être le cas ce soir, c'était certain.
Debout devant la fenêtre donnant sur le centre ville j'observais ces petits êtres débiles. Il faisait nuit, nous étions un samedi, et la plupart se précipitaient en direction du cinéma de la ville ou encore du bar. Rien qu'en me basant sur mon ouïe j'en déduis qu'il était bondé et je fus bien moins tenté d'aller y trouver mon casse-croûte. Lorsque je m'ennuie j'aime prendre mon temps avec mes jolies proies.

Finissant la dernière gorgée de ma bouteille j'allais pour en chercher une autre, me rendant dans cette cuisine qui ne me servait à rien sauf à stocker alcool et sang je constatais que je m'étais enfilé tous les litres que j'avais tiré la veille de la demoiselle. Je l'ai déjà dit, l'ennui me donne soif... Je poussais un rapide soupir avant de refermer violemment mon frigo. Il était donc définitif qu'il me fallait sortir.
Je ne pris pas la peine de me pomponner c'était bien loin d'être mon genre, mon style plutôt décalé me convenant et le regard des autres étant bien loin d'être ma préoccupation, encore moins ce soir. Je filais donc dans les rues, sachant où j'allais. Un endroit plus calme où je savais que je pourrais dénicher du sang de bonne qualité mais pas que. Mon chemin me mena jusque dans les bois entourant la ville.

Pas très loin de la lisière de la forêt se trouvaient le cimetière de la ville, mais ce n'était pas celui-ci qui m'intéressais, je le traversais sans aucun respect pour les morts s'y trouvant avant de m'enfoncer un peu plus dans les bois. Un peu plus loin se trouvait l'ancien cimetière, et croyez-moi, le soir, il déchire bien plus que le récent...
Même si je n'y étais pas encore je sentis l'odeur de la weed et du H envahir l'air,  me faisant moi-même sortir un pet pour mieux me fondre dans la masse et trouver une proie intéressant. Car oui, dans ce coin de la ville se réunissent tous les drogués et tarés de la ville qui s'échappent un peu pour consommer et partager tranquilles, loin des lois. Alcool, musique, des plus ou moins défoncés traînant de ci, de là, au moins c'était moins bondé qu'en ville, et eux aussi savent s'amuser comme il se doit.
C'était en parti pour ça que je venais ici me fournir en sang mais aussi parce qu'ils étaient suffisamment défoncés pour que je passe inaperçu et aussi parce que toutes ces délicieuses petites drogues donnait un goût parfait à leur sang. Je leur ramenais de temps à autres de petits cadeaux, mon don d'hypnose facilitant grandement mes stocks de morphine, démé, meth et autres joyeusetés en fonction de ce que je trouvais.

Je prenais une bouteille de whisky traînant près d'un sac abandonné de son propriétaire, l'ouvrant et commençant à boire avant de m'avancer vers un groupe se piquant au démérol, payant cher pour une petite dose afin d'atteindre un état euphorique tellement plus plaisant. J'aurais pu ne pas payer mais le fit, je sais pas j'avais fini par m'attacher à ce petit groupe de drogués complètement à part. Je tendis un billet au mec pour une dose plus forte, qui aurait peut-être été poussée pour un humain mais loin de l'être pour un vampire, la drogue ne m'affectant malheureusement pas autant. Je lui en pris même deux doses, une plus convenable à un humain, enfin plutôt à une humaine, car j'en voulais avec mon repas... Me piquant, appréciant la sensation mais gardant contrôle de moi sous le regard intrigué et à la fois à l'ouest du dealer. La soif n'en fut que plus intense, noircissant mon regard un instant, me moquant qu'il ai été remarqué ou pas après tout, ils pensaient tous être sujets à des hallucinations. Me relevant, toujours la bouteille à la main, la dose pour ma future favorite dans ma poche, je tirais une nouvelle taffe de ma clope décidé à trouver de quoi me mettre maintenant sous la dent.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Drugs, Fangs & Blood [ pv Angie ] Ven 2 Mai - 11:01

Angie ∞ Shannon
-"Angie ! Où vas-tu encore ?!"

-"Depuis quand tu te préoccupes de moi, hein ? Fous moi la paix, je sors."

-"Reviens ici tout de suite ! "

- "Putain laisses moi vivre. Retourne devant la télé à chialer devant tes émissions à la con."

La porte claque. J'entends déjà plus ce qu'elle me gueule, de l'autre côté. Elle à jamais assumé son rôle de mère et c'est maintenant, alors que j'ai vingt piges, qu'elle va venir me faire la morale ? Sérieusement ? "Tu manges plus", "T'as maigris", "T'as l'air tout le temps fatiguée", "Va voir le médecin.", "C'est quoi ces marques sur ton cou ?"... Blabla ta gueule putain. Si j'suis encore là c'est parce que j'ai pas le choix, sinon y'a bien longtemps que j'aurais pris mon indépendance.

Je me pose deux secondes, debout sur le trottoir, les mains dans les poches de ma veste à capuche. J'ferme les yeux, j'inspire l'air frais de la nuit et... J'ai comme une envie de chialer. Mes mains tremblent dans mes poches, j'me sens fébrile... Et c'est comme ça depuis deux jours. Deux jours que j'ai pas eu "ma dose". J'ai essayé de lutter.  D'pas prendre d'autres saloperies à côté. Mais ce soir... Ca devient tendu.  J'suis sur les nerfs. J'ai qu'une envie : enfin trouver de quoi me détendre un peu.  Et si j'le trouve pas avec un vampire, j'le trouverais sûrement dans les quartiers craignos ou l'ancien cimetière. Faut que je me libère d'un poids, que j'évacue toute cette tension qui m'prend aux tripes à longueur de journée.  J'en ai des douleurs, d'la fièvre... Et j'suis tout le temps en colère... Si j'agis pas rapidement, j'pourrais faire une connerie, j'en suis certaine.

Rouvrant donc les yeux, j'me mets à avancer en direction de l'ancien cimetière. J'suis certaine d'y trouver quelque chose d'assez dur pour me faire planer durant toute la nuit, et faire en sorte que j'me sente mieux demain matin. Et demain soir... Je repartirais en quête d'un Mordeur potentiel qui saura me faire kiffer ne serait-ce qu'une heure. C'est suffisant.... Je crois que c'est encore mieux que toute la meilleure dope du monde. Ca dure pas longtemps, c'est sûr... Mais putain. La sensation est juste unique. Rien que d'y penser, j'en ai un frisson d'bien être qui s'estompe bien vite rien que d'penser que ça fais deux jours que j'ai pas été mordue. C'est pas à défaut d'avoir essayé de me faire remarquer, ni même d'avoir traîné dans des endroits bondés, ou glauques... J'ai tout tenté, mais rien. J'vous laisse imaginer ma frustration... Mon manque... J'suis au bord du gouffre.

Le chemin n'est pas très long, et lorsque j'entre dans le cimetière rénové, j'allume une clope, juste histoire de. Je traverse l'endroit, prenant soin d'utiliser les allées, et d'pas marcher sur un pseudo macabé couvert de terre. Un minimum de respect ne fait pas de mal. De là où j'suis, je peux déjà entendre la musique qui  grogne sourdement, là, derrière les arbres. Ils sont là... Tous ces jeunes et ces vieux plombés à la came. Tout ce beau monde qui tuerait père et mère pour un semblant de défonce... Détrompez vous, j'suis pas fière de ce que je fais, ni de qui je côtoie. Mais une fois pris dans la tourmente, y'a peu de chance pour arriver à s'en sortir. J'fais même pas l'effort d'essayer à vrai dire... Mais moi c'est différent. J'ai décroché de tout ce que consomme ce petit monde. J'suis passé à autre chose, autre chose de bien plus difficile à trouver et qui... Semble bien plus dangereux aussi. Mais c'est tellement unique... Putain. j'suis vraiment dégoûtée d'pas avoir eu ce que je voulais durant deux jours entiers.

J'arrive sur le lieu fatidique. Quelques types louches me saluent. J'les connais presque tous, et parfois, je suis désolée de voir que des nouveaux sont arrivés entre temps. De nouvelles personnes qui vont ruiner leur vies. Comme moi. Je remue mes mains dans mes poches, caressant les minces billets qui me suffirons à une simple dose. Je lâche un soupir. J'aurais sûrement pas assez avec une seule et unique dose. C'est que rien de toute cette merde ne pourrait remplacer ce que je désire tant... Rien. Mais il faut tout d'même que je tente. Du coup j'viens m'asseoir près d'un groupe de sniffeurs. Ils me remarquent à peine, complètement à la masse avec leur poudre autour des narines. Y'a juste le dealeur qui m'propose un rail. J'me contente de le payer et de m'envoyer la ligne en reniflant bruyamment. Bordel... Ca faisait longtemps. J'inspire une nouvelle fois, récupérant le reste de Blanche du bout de mon index pour m'en tamponner les gencives. Je déglutis, je respire... Et j'me sens mieux de façon presque instantanée. J'ai plus de fric. L'euphorie ne va durer que quelques heures... Du coup je quitte le petit groupe et, les mains dans les poches,  j'me mets à déambuler parmi tous ces drogués, un léger sourire se dessinant sur mes lèvres.  J'me sens bien. mais pour combien de temps encore ? Je sais que ça ne suffira pas jusqu'à l'Aube. Et c'est bien ce qui me désole.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Drugs, Fangs & Blood [ pv Angie ] Jeu 8 Mai - 0:08


Ancienne Eglise  ◈ Angie D. Johnson & Shannon B. Hedlund
Drugs, Fangs & Blood
Angie & Shannon


 

J'
errais entre les drogués, leur jetant des coups d'oeil mais ne les regardant pas réellement, je fixais plutôt mon attention sur l'odeur de leur sang qui me parvenait, cette odeur qui les rendait bien plus intéressants que ce qu'ils ne sont réellement. Malheureusement pour moi ce soir ils avaient la plupart une odeur des plus banales, je n'en trouvais pas qui sortais du lot. Du moins pendant un instant.
Mon odorat me fit détourner le regard afin qu'il vienne se placer sur une jeune demoiselle un peu plus loin dans le vieux cimetière. Elle était assise par terre parmi des sniffeurs, en train de se faire son rail avant de faire disparaître cette jolie petite poudre blanche d'une aspiration, nettoyant la plaquette des dernières traces de poudres. Je la fixais d'abord en silence, fixant d'autant plus mon odorat sur son sang. Y étaient mêlées bien des odeurs, celle du sang bien sûr mais aussi l'excitation de l'endroit, excitation que son addiction au drogue semblait affoler. Elle en voulait mais n'était pas satisfaite, son sang continuait de s'agiter dans son petit corps frêle ne demandant qu'une chose d'être calmé. Mais même avec ce rail elle n'en avait pas fini.

Je la vis se redresser et marcher lentement entre les perdus de ce monde, elle se fondait parfaitement dans la masse et pourtant avait réussi à attiser ma soif... Mais elle n'était pas encore prête, son sang serait d'autant plus exquis si elle obtenait ce qu'elle désirait, si elle était satisfaite. Je m'avançais donc lentement vers elle, buvant quelques gorgées de whisky pour essayer vainement d'apaiser ma soif, jusqu'à arriver à son niveau lui bloquant sa route, appréciant d'autant plus son odeur de plus près. Avivant d'autant plus ma soif, mais ma gourmandise ferait preuve de patience.
Avec un sourire amusé au coin des lèvres, je lui révélais la fiole de démé, la secouant  sous son nez puis je prenais la parole:

"Un si joli visage, c'est bien dommage de ne pas y voir le plaisir s'y installer, pourquoi ne pas venir prendre du bon temps en ma compagnie?"

Je n'allais pas y passer par quatre chemins et passer trois plombes à la convaincre, mais je ne voulais pas l'hypnotiser de suite. Je ne le faisais qu'en dernier recours, trouvant mes proies bien plus exquises quand elles acceptaient de leur plein gré, même si cela était plus que rare... ou sinon qu'elles criaient et qu'il me fallait les tuer ou les faire oublier par la suite. Chose ennuyante à souhait.

Je lui tendais donc une main pour l'inviter à me suivre un peu plus à l'écart, renfermant ma paume sur cette petite fiole de drogue liquide, plongeant mon regard légèrement assombri par la soif dans son iris.

"A moins qu'autre chose de plus intéressant t'intéresse ailleurs, bien que j'en doute..."

Ajoutais-je avec un nouveau sourire en coin, détachant un instant mon regard pour voir les différents groupes sombrer lentement, mais ne perdant pas pour autant le nord et veillant toujours à récupérer l'argent qu'il leur était dû. Elle ne trouverait pas de sitôt quelqu'un qui lui proposait une piq gratuitement... Enfin du moins contre quelques petites morsures de ci, de là de son petit corps d'humaine...
Revenir en haut Aller en bas

Admin
avatar


▲ Date d'inscription : 19/12/2013
▲ Messages : 1427
▲ Humeur : Marchande et critique
MessageSujet: Re: Drugs, Fangs & Blood [ pv Angie ] Mer 4 Juin - 16:32

Désolé mon Sha' j'archive le rp vu que Angie est supprimée.

_________________
    The Raven

    I'm The Master Of The Game.
    Hate Me. Love Me. Listen To Me. Ignore Me. Do As You Want.
    But Trust Me, You'll Fear Me.
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mystic-falls-forever.forumactif.org



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Drugs, Fangs & Blood [ pv Angie ]

Revenir en haut Aller en bas

Drugs, Fangs & Blood [ pv Angie ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Episode 8: Thicker than Blood & Deeper than Water.
» armée blood axe en construction
» Blood & Chocolate ou Le gout du sang.
» [1500 pts] blood axes
» Liste Blood Ravens (BA) Cypher Table #3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mystic Falls Forever :: RP-